Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 1
mars 2000

Éditorial
Marcel Poznanski

Tchétchénie : Un enjeu pour l’OTAN
Claudine Pôlet

Inacceptable  !
Thierry de Lannoy

Orahovac : le ghetto dont les gardes sont des soldats néerlandais
Georges Berghezan

La nouvelle politique de l'OTAN
Pierre Piérart

Un nouveau bloc militaire ?


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017
n°66 : octobre 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Inacceptable  !

La situation dans le Caucase a des conséquences désastreuses pour les hommes, les femmes et les enfants qui y sont plongés, malgré eux. Nous ne pouvons accepter le sort qui leur est réservé, comme nous ne pouvions accepter le sort réservé aux réfugiés du Kosovo, du Rwanda, ou d’ailleurs.

Nous ne pouvons accepter que dans la géostratégie de certains États et/ou de groupes multinationaux, on instrumentalise la souffrance de peuples ou un sentiment de vengeance et d’humiliation pour assurer la suprématie et le contrôle de la matière première ou énergétique.

Nous ne pouvons pas non plus accepter la démolition systématique d’une région et la soumission d’une population sous prétexte de lutter contre le terrorisme. Nous ne pouvons pas accepter non plus le refus de Moscou de négocier avec le gouvernement tchétchène, sous prétexte qu’il est "irresponsable". Nous considérons que vouloir bloquer ou détourner une partie de l’approvisionnement énergétique de la Fédération de Russie est un risque important de déstabilisation régionale.

Nous ne pouvons accepter la paupérisation organisée et l’humiliation faite à la population russe, ni le pillage de la Fédération de Russie. Cette stratégie a déjà été utilisée contre l’Allemagne au lendemain de la première guerre mondiale. Avec les conséquences que l’on sait ... en 1933.

Nous sommes tous responsables de notre avenir. Il se construit ou se détruit aujourd’hui.

Thierry de Lannoy
Autres textes de Thierry de Lannoy sur le site du CSO