Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 11
juin 2003

Éditorial

OTAN hors de Belgique ...et un SHAPE renforcé à Mons ?
Marcel Poznanski

Les partis face à l'OTAN

Le charme de moins en moins discret de l'armée de la bourgeoisie européenne...
Roland Marounek

La plainte contre le général Franks ne doit pas être renvoyée


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Éditorial :
OTAN hors de Belgique ?

Ainsi, les États-Unis brandissent la menace d’un départ de l’OTAN de ses quartiers généraux situés à Bruxelles. Lors de la réunion des ministres atlantiques de la Défense le 12 juin, Donald Rumsfeld a annoncé le blocage des fonds US prévus pour la construction du nouveau siège de l’Alliance, à proximité du siège actuel d’Evere. La pose de la première pierre était prévue pour 2005. Comme preuves de la duplicité belge justifiant un déménagement, la tirade de Rumsfeld évoquait la loi de compétence universelle, pourtant récemment amendée afin d’épargner les leaders en fonction, et en particulier les “accusations absurdes portées … contre le général Tommy Franks”.

On apprenait également que la Chambre des représentants du Congrès états-unien venait d’approuver un amendement à la loi de finances du Pentagone lui demandant de mener une étude sur “ les coûts et les bénéfices d'une relocalisation du siège de l'Otan vers un lieu adapté dans un autre État membre de l'Alliance, y compris les sept pays” est européens sur le point d’adhérer à l’organisation atlantique.

On parle de la Pologne, comme bénéficiaire de ce nouveau genre de délocalisation. Si ce pays s’affiche comme un des plus zélés vassaux européens de Washington, ce choix US en faveur d’un « pacte de Varsovie » revisité s’inscrirait également dans la géostratégie d’une superpuissance lorgnant avec toujours davantage d’avidité vers la Russie, le Moyen-Orient et l’ensemble du continent asiatique.

Pour sa part, le CSO est bien conscient de l’évolution des intérêts des États-Unis, qui veulent aller poursuivre la mutation de l’OTAN et lui assigner des missions qui n’ont plus rien à voir avec celles de la Guerre froide. Mais nous nous réjouissons que la politique belge ait pu entraîner une telle réaction du pouvoir US, tout en condamnant l’obséquiosité des milieux atlantistes locaux, dont le ministre PS Flahaut ou le président du VLD De Gucht, prêts à faire modifier à nouveau la loi de compétence universelle pour plaire à leurs maîtres. Et nous espérons de tout cœur que les États-Unis mettront sans tarder leur menace à exécution. Ensuite, le CSO pourra se concentrer sur le 2ème volet du slogan qu’il affectionne : “OTAN hors de Belgique, Belgique hors de l’OTAN !”.