Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 20
d�cembre 2005

Éditorial

Réflexions sur l’évolution de l’OTAN à l’Institut Emile Vandervelde

OTAN en Afghanistan : Un pas après l'autre vers le bourbier
Roland Marounek

Des physiciens états-uniens denoncent la doctrine pour l’utilisation des armes nucléaires de leur gouvernement

Joseph ROTBLAT : un scientifique pacifiste.
Pierre Piérart

La Conférence Internationale contre les bases militaires étrangères dans le monde appelle à unir toutes les forces qui luttent pour la paix
Claudine Pôlet et Roland Marounek

Un appel de Mordechai Vanunu

BOMSPOTTING

Kosovo : 2006 sera une année cruciale pour le futur statut de la province serbe
Georges Berghezan


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Des physiciens états-uniens denoncent la doctrine pour l’utilisation des armes nucléaires de leur gouvernement

En tant que physiciens, nous nous sentons porteurs d’une responsabilité particulière vis-à-vis des armes nucléaires: notre profession les a créées il y a 60 ans. Nous souhaitons exprimer notre opposition à la nouvelle et choquante politique américaine relative à l’usage des armes nucléaires et qui est actuellement en discussion. Nous demandons à nos organisations professionnelles de prendre position sur cette question, au Congrès américain de mener des auditions publiques, et aux média et au public en général de débattre de cette nouvelle politique et de faire entendre leurs voix.

Cette nouvelle politique a été esquissée dans le document « Nuclear Posture Review »1 produit par le Congrès en décembre 2001, dont une partie a été rendue publique et qui est décrit plus en détails dans le document de travail non classifié « Doctrine for Joint Nuclear Operations »2 daté du 15 mars 2005, qui est en voie d’être adopté et déclaré politique officielle du gouvernement américain, selon des articles du Washington Post et du New York Times (11/09/05). Il prévoit des frappes nucléaires préventives contre des adversaires dépourvus d’armes nucléaires, pour des objectifs qui sont notamment les suivants : (Doctrine for Joint Nuclear Operations, Page III-2):

  * Pour obtenir une fin rapide et favorable d’une guerre aux conditions américaines.

  * Pour assurer le succès d’opérations américaines et multinationales.

  * Pour montrer l’intention et la capacité des USA d’utiliser des armes nucléaires pour dissuader l’usage par ses adversaires d’armes de destruction massive contre des forces américaines, alliées ou multinationales.

La Nuclear Posture Review affirme que:

  *Les forces nucléaires US seront utilisées pour dissuader des adversaires d’entreprendre des programmes ou des opérations militaires qui pourraient menacer les intérêts américains ou ceux de leurs alliés et amis.

  * Les armes nucléaires pourraient être utilisées contre des cibles capables de résister à des attaques non nucléaires.

Ce changement dangereux de politique ignore le fait que les armes nucléaires se situent à une toute autre échelle que les autres armes de destruction massive et les armes conventionnelles. L’usage d’une arme nucléaire de façon préventive et contre un adversaire non nucléaire franchit une barrière, en voilant la distinction nette qui existe entre les armes nucléaires et non nucléaires, et augmente la probabilité d’un usage futur d’armes nucléaires par d’autres pays. Le principe sous-jacent du Traité de Non-Prolifération Nucléaire (TNP) est que, en échange de la promesse des autres pays de ne pas développer d’armes nucléaires, les états qui en sont pourvus poursuivront le désarmement nucléaire. Au lieu de cela, cette nouvelle politique américaine fait passer aux 182 Etats non nucléaires le message clair selon lequel les Etats-Unis s’éloignent sensiblement du désarmement et se préparent en fait à utiliser des armes nucléaires contre des adversaires non nucléaires. Elle encourage fortement les pays à abandonner le TNP et à développer eux-mêmes des armes nucléaires, ce qui accroît d’une façon dramatique le risque de prolifération nucléaire, et, au bout du compte, le risque que des conflits régionaux dégénèrent en une guerre nucléaire qui peut potentiellement détruire notre civilisation.

Nous insistons auprès des membres du Congrès, des organisations professionnelles et des média pour qu’ils favorisent la prise de conscience du public et qu’ils promeuvent la discussion sur ces questions et nous exprimons notre rejet de ces politiques dangereuses dans les termes les plus forts.


Pour d’autres informations, voir le site physics.ucsd.edu/petition"

1 www.globalsecurity.org/wmd/library/policy/dod/npr.htm
2 www.globalsecurity.org/wmd/library/policy/dod/jp3_12fc2.pdf