Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 27
septembre 2007

Éditorial

L’Union européenne survivra-t-elle au Kosovo ?
Georges Berghezan

L’opposition à l’OTAN grandit à Belgrade
Georges Berghezan

Mini traité européen = Maxi dépendance de l’Otan
Claudine Pôlet

Londres : Conférence internationale contre le système des missiles ‘défensifs’ américains en Europe.
Mary Lynam

Les militaires belges prennent le commandement de l’aéroport de Kaboul
Roland Marounek

Commémoration du 62ème anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki
Pierre Piérart

Intervention de Pierre Debbaut pour la COLUPA lors de la commémoration Hiroshima-Nagasaki


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Éditorial :
Escalade verbale ou préparatifs de guerre contre l’Iran ?

En sortant que « le monde devait se préparer à la guerre avec l'Iran », Bernard Kouchner n’a fait que reproduire les menaces de son Président Sarkozy ( « ou le bombardement de l’Iran ou la bombe iranienne ») qui lui-même reprenait à son compte les paroles de son grand ami le Président Bush.

Kouchner relançait malencontreusement le hameçon vers les autres gouvernements européens qui ont manifesté leur désapprobation pour cette fuite en avant trop rapide. Maintenant, le voici qui explique et réexplique qu’il n'a jamais dit qu'il voulait la guerre, qu'il a "juste" dit que si l'Iran n'obtempérait pas à la "Communauté Internationale", dont il est apparemment le représentant, il faudrait le bombarder.

« Il n'y a pas d'homme plus pacifique que moi »; son soutien actif aux bombardements humanitaires de la Yougoslavie, à l'opération chirurgicale lourde "Shock and awe" de l'Irak qui a donné de si merveilleux résultats pour ce pays, auraient quand même dû bien montrer à tous combien cet homme est épris de paix.

La "Communauté Internationale" (La Chine? La Russie? L'Inde?...) exige que l'Iran abandonne son programme nucléaire civil, prétextant que cela pourrait cacher un programme militaire, - et que l'Iran aurait bientôt autant d'armes de destruction massive que …l'Irak avant son annihilation.

Développer son énergie nucléaire à usage civil est un droit reconnu par le TNP contrairement à l'extension de son potentiel militaire atomique, ce qu'a fait sans vergogne la France en particulier.

« Imaginez ce que ce serait si Téhéran se pensait un jour protégé par un parapluie nucléaire » : Il est intéressant de noter que cette considération vient du ministre des Affaires étrangères d'un pays qui a toujours justifié son programme nucléaire militaire par "le droit de se protéger", et qui s'arrogeait encore récemment le droit de mener des essais nucléaires quand bon lui semble.

Tous les pays ont le droit de se protéger. Pas seulement la France, pas seulement Israël. Pas seulement les Etats-Unis. Ou les autres pays membres de l’OTAN . Pourquoi l' Iran ne disposerait-il pas de ce droit fondamental ? Pourquoi Téhéran ne peut pas "se penser protégée" ?

La France, "protégée par un parapluie nucléaire", se permet de menacer de guerre un pays du Tiers-Monde s'il refuse de se plier aux ordres de l'Occident. Que ce soit Dr Kouchner, le champion de l'intervention humanitaire qui lâche cela est bien cocasse : on ne pourrait mieux démontrer que le fameux droit d'intervention humanitaire n'était que le masque du bon vieux droit du plus fort.

Ces menaces contre l’Iran ne sont pas de simples excès de langage. Elles visent dans un premier temps à faire accepter par l’opinion publique pacifiste que la politique des sanctions contre Téhéran est entièrement légitime pour ensuite justifier l’escalade vers des actes de guerre directe.