Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 3
novembre 2000

Élections en Yougoslavie : Quand les crédits succèdent aux bombes
Vladimir Caller

Inspection de la base nucléaire de Kleine Brogel, le 1er octobre 2000
Pierre Piérart

L'OTAN et la politique européenne de sécurité commune
Pierre Piérart

L’OTAN n'est pas seulement le gendarme du monde, elle prépare la guerre!
Marcel Poznanski

Quelques considérations autour de l’élargissement de l’OTAN
Yves Rogister

Un témoignage instructif : « Crimes de guerre à L’OTAN »
Claudine Pôlet

Qu’est-ce que l’uranium appauvri ?

Les mensonges de Jamie Shea (2)
Michel Collon


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

L’OTAN n'est pas seulement le gendarme du monde, elle prépare la guerre!

L’OTAN est équipée d’armes de destruction massive de quoi anéantir toute vie sur la terre ; ainsi en Belgique 14 bombes nucléaires sont prêtes (en violation du traité de non-prolifération de l’armes nucléaire) à être lancées. La Russie, la Chine restent des ennemis potentiels !

Le gouvernement américain, principal dirigeant de l’OTAN croit que cette guerre est possible et peut-être souhaitable.

Les USA violent le traité ABM (l’interdiction d’armes antimissiles) en lançant un programme de fabrication antimissile, ils continuent la recherche très sophistiquée d’armes nucléaires (essai sub-critique), ils continuent la fabrication d’armes chimiques ; comme le gaz de particules microscopiques d’uranium appauvri (dit aérosol)produit par la balle ou l’obus au moment de l’impact. L’Irak et la Yougoslavie ont subi ce type de bombardement, beaucoup de soldats occidentaux (notamment des Belges) sont revenus malades et certains sont morts, ne parlons pas des populations: c’est indécent pour nos média. Cela devrait être assimilé au traité d’interdiction des armes chimiques et biologiques, de toute maninière les USA et l’OTAN ne l’ont jamais ratifié mais l’imposent au reste du monde.

La recherche, l’investissement, l’emploi d’armes de destruction massive (telles les bombes à souffle de la puissance d’Hiroshima jetées sur l’Irak) montrent la volonté des USA de se préparer à une guerre mondiale en pensant qu’ils sortiront intacts de cette conflagration. Croire que les Russes et les Chinois n’auront pas d’armes pour riposter est une illusion, aucun parapluie ne pourra protéger l’agresseur. Pour les USA, l’Europe doit être un premier rempart à leur protection contre les possibles agressions venant de l’Est de l’Europe; c’est donc l’OTAN qui joue ce rôle. Dans un conflit généralisé l’Europe a peu de chance de survie.

Les multinationales ne veulent absolument pas que la Russie puisse se relever économiquement et militairement. Pour eux, il suffirait de donner une estocade pour que la Russie disparaisse en éclatant en une multitude de petits Etats. Il n’y aucun espoir de raisonner les hobereaux des multinationales d’abandonner la voie de la guerre, leur survie en tant que suceur de l’humanité en dépend. La guerre est leur seul espoir de dominer le monde.

La destruction d’armes nucléaires dans l’atmosphère, l’éclatement de bombes nucléaires au sol entraîneront une augmentation de la radioactivité, la vie deviendra difficile sur les terres épargnées, l’hiver nucléaire couvrira toute la planète. Dans cette guerre il n’y aura probablement pas de gagnant.

Notre lutte pour la dissolution de l’OTAN, c’est désarmer ces multinationales, c’est défendre notre vie.

Marcel Poznanski
Autres textes de Marcel Poznanski sur le site du CSO