Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 30
juin 2008

Éditorial

L’Afghanistan et la position de la Belgique
François Houtart

“Liberté immuable”, une juste guerre contre la Terreur ?
Roland Marounek

Les Belges vers les zones de guerre afghanes...
Georges Spriet

Afghanistan : La 2ème guerre de l’Otan pour devenir le gendarme du monde
Claudine Pôlet

L'Afghanistan est notre défi
Rainer Braun

Israël, électron libre!
Marcel Poznanski

Le Traité de Non Prolifération, privilège discriminatoire des puissances nucléaires
Pierre Piérart


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Israël, électron libre!

Le 60e anniversaire de la naissance d’Israël est aussi le 60e anniversaire de la Nakba (la catastrophe) pour le peuple palestinien. De nombreuses résolutions de l’ONU reconnaissent le droit à un Etat Palestinien. Mais rien n’avance dans cette voie.

Par contre, les relations de l’Otan avec Israël sont de plus en plus étroites. Israël n’est pas membre de l’Otan, mais ce pays réalise des partenariats de plus en plus nombreux et importants avec l’Alliance Atlantique. Le récent Sommet de l’Otan à Bucarest a cité ceux-ci en exemple dans sa Déclaration finale. Le « Dialogue méditerranéen » instauré par l’Otan avec plusieurs pays de la région, dont Israël, ignore totalement la Palestine et la perspective d’un Etat palestinien.

Depuis la reconnaissance d’un Etat israélien, un an avant la naissance de l’OTAN, les relations avec l’Occident ne furent pas des plus heureuses. L’Occident a préféré privilégier ses rapports avec les pays arabes producteurs de pétrole sans pour ça abandonner ses relations avec Israël.

Jusqu’en 1994 Israël n’a eu que des relations bilatérales avec certains membres de l’OTAN. Mais cette année, Israël participe pour la première fois officiellement au “Dialogue méditerranéen” de l’OTAN. En 2001 un accord de sécurité concernant l’information est le premier traité signé entre Israël et l’OTAN.

En 2005 pour la première fois l’OTAN organise des manoeuvres en Méditérrannée avec l’armée israélienne dans les eaux nationales d’Israël. La Belgique, ainsi que d’autres membres de l’OTAN refusent formellement d’y participer, mais en réalité, ils y collaborent.

Des troupes israéliennes participent à des manœuvres otaniennes en Ukraine. L’hypocrisie devient la règle des membres otaniens.

En 2006, Israël obtient le statut d'observateur permanent à l'OTAN, lui conférant un droit de veto sur les décisions de l'Alliance concernant directement les affaires du pays. Il faut faire des recherches pour savoir que le gouvernement belge est lié à cette décision de l’OTAN, l’ancien ministre Flahaut ne s’en est pas vanté.

Du 26 mai au 6 juin, il y a eu l'opération "Old Monarch 08", manœuvre otanienne au large de la Norvège, exercice pour récupérer les équipages de 3 sous-marins sur le fond. Y participaient des membres de l’Otan, - l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, la Grèce, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, la Turquie-, et des non-membres, - l'Ukraine, la Fédération de Russie et Israël. Si la Belgique n’a pas participé, c’est par le fait de ne pas avoir de sous-marin, ce n’est pas pour désavouer ces manœuvres.

Israël est maintenant toujours invitée à participer aux activités militaires de l’OTAN. Cela n’empêche pas le gouvernent israélien d’exprimer son mécontentement quand elle considère que l’Otan ne la soutient pas suffisamment , comme par exemple dans la guerre au Liban.

En n’étant pas membre de l’OTAN et indifférent aux motions de l’ONU, Israël teste régulièrement la capacité militaire et politique des pays riverains au profit notamment de l’Alliance. Les protestations de certains membres de l’OTAN sont de pure forme.

Israël exprime son désir de paix avec le peuple palestinien, la réalité est tout autre: l’annexion de morceaux de territoire les uns après les autres ne peut que maintenir un état permanent de guerre; l’OTAN couvre cette politique et lui donne de l’assurance malgré les critiques

Marcel Poznanski
Autres textes de Marcel Poznanski sur le site du CSO