Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 35
octobre 2009

Éditorial

Abandon du bouclier antimissiles, ou redistribution des tâches et des coûts au sein de l’OTAN ?
Claudine Pôlet

Des économies à la Défense ? Sortons de la guerre d'Afghanistan !
Roland Marounek

Pour un tribunal de la conscience humaine
Franz Weber

Comme un Kleenex usagé…
Georges Berghezan

Le compte à rebours d’une guerre nucléaire a-t-il commencé ?
Résumé de Francine Verstraeten

Parution du livre de VREDE sur l'Otan
Colette Moulaert


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Éditorial :
CSO : Dix ans, ça suffit ?

Le « Comité de Surveillance de l'OTAN » est né en 1999, en réaction à l'agression de l'OTAN contre la Yougoslavie. Nous étions alors une poignée de militants issus de différents courants politiques belges.

Nous n'étions pas les seuls à dénoncer l'imposture de "la guerre humanitaire", mais il nous a semblé indispensable de dépasser la stricte dénonciation d'une guerre pour mettre celle-ci en perspective avec le rôle global que l'OTAN joue, pour certains d'entre nous depuis sa création en 1949, pour nous tous depuis son entrée en guerre directe contre la Yougoslavie.

Ce n'est pas un plaisir, le dixième anniversaire :

  • Occupation du Kosovo par la KFOR, avec participation de soldats belges
  • Guerre en Afghanistan avec plus de 500 soldats et 4 chasseurs bombardiers F-16 belges
  • Invasion de l'Irak, avec le soutien matériel de l'Otan aux troupes lors de l'agression, soutien politique évident au gouvernement installé par l'occupant, programme de formation de l'armée et de la police à charge de l'Otan (notamment des officiers belges)
  • Envoi de troupes belges aux frontières du Soudan, d'une flotte belge au large de la Somalie dans le cadre de l'OTAN
  • Participation de navires de guerre belges à la mission conjointe Otan-USA le long des côtes du Vénézuéla et du Brésil
  • Appui sans faille à Israël même lors de ses agressions les plus évidentes
  • Menaces de guerre contre l'Iran
  • Renforcement des moyens militaires autour de la Russie, la pratique d'une politique interventionniste pour faire basculer l'Ukraine dans l'OTAN
  • Soutien discret de l'Otan à la Géorgie dans sa guerre contre la Russie
  • Persistance de la participation à la stratégie nucléaire de l'OTAN, avec le stockage des bombes nucléaires à Kleine Brogel

La liste des méfaits de l'OTAN est très longue...

Voilà dix ans que nous dénonçons cette organisation comme une machine de guerre qui tend à la domination du monde par tous les moyens à sa disposition. L'OTAN veut toujours se donner une image d'intervention humanitaire, de gentils soldats. Mais les masques sont tombés. Aujourd'hui, toutes les organisations de paix dénoncent l'OTAN, que ce soit dans ses dérives ou dans sa nature même.

Une organisation internationale existe maintenant : “No to NATO”. A Strasbourg, face au Sommet de l'Otan, s'est tenue pour la première fois, une concentration des mouvements de la Paix d'Europe et d'Amérique ainsi qu'une grande manifestation que le président Sarkosy a essayé de terroriser. Les mouvements de la paix sont de plus en plus convaincus du caractère dangereux de l'OTAN. Mais il y a encore beaucoup de travail pour arriver à la dissolution de l'OTAN.

Nous aurions aimé ne pas avoir à commémorer ces 10 ans, et nous voudrions ne plus avoir d'autres anniversaires. Mais nous devons rester sur la brèche. La "vigilance" à l'égard de l'OTAN est manifestement tout aussi nécessaire aujourd'hui qu'il y a dix ans.