Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 40
janvier 2011

Éditorial

Trafics d’organes au Kosovo : Un rapport explosif !
Georges Berghezan

A Lisbonne : Manifestation, contre-sommet et actions de désobéissance civile pour dire non à l'Otan
Georges Berghezan et Claudine Pôlet

La Gauche francophone belge et l'Otan
Roland Marounek

Le Nouveau Concept Stratégique : un document resté "secret" en Belgique à la veille du Sommet de l’Otan !
Claudine Pôlet

Exit Strategy : le scénario en trompe-l'œil de l'Otan en Afghanistan
Roland Marounek

L’armée française ne veut pas s’entraîner à la guerre civile de banlieue ?
Alain Joxe (Centre Interdisciplinaire de Recherches sur la Paix et d’Etudes Stratégiques)

Conférence : "L'Iran dans la ligne de mire de l'Occident"
Roland Marounek

Otan - coûts et blessures
Ben Cramer

L’Otan siège en grand !
Francine Verstraeten

Un Traité de Paix pour mettre fin à la guerre de Corée
Comment dénucléariser et instaurer la Paix dans la Péninsule Coréenne ?

Solidarité pour la Paix et la Réunification de la Corée (SPARK) - Séoul, Corée du Sud


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Un Traité de Paix pour mettre fin à la guerre de Corée
Comment dénucléariser et instaurer la Paix dans la Péninsule Coréenne ?

Ce que l’on a appelé la crise nucléaire en Corée a débuté en 1957, quand les Etats-Unis ont commencé à déployer des armes nucléaires en Corée du Sud. Les Etats-Unis déploient toujours aujourd’hui leur parapluie nucléaire en Corée du Sud, et une attaque préventive contre la Corée du Nord fait partie de leur doctrine stratégique en dépit de leurs déclarations que les armes nucléaires américaines ont été retirées de la Corée du Sud dans les années 90.

En 2002 l’administration Bush a déclaré que la Corée du Nord faisait partie de « l’axe du mal » et a procédé à une attaque contre l’Irak qui, selon Bush, faisait aussi partie du même « axe du mal ». Ce fut pour la Corée du Nord le moment décisif pour initier son programme d’armement nucléaire. La révision de la politique nucléaire américaine (Nuclear Posture Revue), annoncée le 6 avril 2010 par l’administration Obama, laisse encore la porte ouverte en vue d’une attaque préventive contre la Corée du Nord.

Un rapport de 2007 du Conseil de l’Atlantique sur la Corée du Nord, déclare que la raison fondamentale qui a amené cette dernière à développer ses armes nucléaires est déterminée par les provocations militaires des forces américaines en Corée. Selon un sondage de 2005, 85% de la population civile sud-coréenne considèrent que les armes nucléaires de la Corée du Nord représentent une dissuasion contre les Etats-Unis ainsi qu’un moyen d’autodéfense (Institut Coréen pour une Unification Nationale).

Le désarmement nucléaire par la Corée du Nord n’est possible que si les troupes américaines se retirent de la péninsule coréenne et si l’Alliance Corée du Sud – Etats-Unis est abolie. Comme condition pour abandonner son programme d’armes nucléaires la Corée du Nord a demandé que les Etats-Unis mettent fin à leur politique hostile, suppriment leur parapluie nucléaire en Corée du Sud ainsi que l’alliance Corée du Sud – Etats-Unis.

La Péninsule Coréenne est toujours en état de guerre 60 ans après l’Accord d’Armistice signé le 27 juin 1953. Un traité de paix pour mettre fin à la guerre pourrait être un point décisif qui conduirait à la dénucléarisation de la Péninsule Coréenne. Le remplacement de l’Armistice par un traité de paix et la suppression de l’alliance Corée du Sud – Etats-Unis sont indispensables à la paix non seulement pour la Corée mais également pour toute la région du Nord-Est asiatique et pour le monde. La dénucléarisation de la Péninsule Coréenne grâce à un traité de paix, en synergie avec la Zone dénucléarisée de Mongolie, pourrait être la base pour une Zone dénucléarisée du Nord Est Asiatique, plus étendue.

L’Association « Solidarité pour la Paix et la Réunification de la Corée (SPARK) » organise une « campagne pour un million de signatures » pour la dénucléarisation et la paix dans la Péninsule Coréenne. Nous faisons appel à un soutien actif et apprécierions votre participation dans ce combat.

Solidarité pour la Paix et la Réunification de la Corée (SPARK) - Séoul, Corée du Sud