Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 62
octobre 2016

Éditorial

Mensonges et vérités sur Hiroshima et Nagasaki et pourquoi il est important, aujourd'hui, de le savoir
Diana Johnstone

La géo-ingénierie sur le sentier de la guerre
Luc Mampaey (GRIP)

Déclarations des Associations au parc Hibakusha le 6 août 2016

Otan/Exit, objectif vital
Manlio Dinucci

De l’utilité de faire la guerre au Kosovo
Georges Berghezan

Constitution de l'Alliance pour la neutralité du Montenegro


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017
n°66 : octobre 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Constitution de l'Alliance pour la neutralité du Montenegro

La réunion  de constitution de l'Alliance Pour la Neutralité du Monténégro, lancée par le mouvement de paix No to war – No to Nato, s'est tenue à Niksic ce 8 août 2016, en présence de 200 participants, représentant la société civile, le milieu politique et culturel et d'autres associations. 

La réunion a débuté par une minute de silence à la mémoire des victimes des agressions de l'Otan dans notre pays et dans le monde.

L'objectif principal du mouvement est la réalisation d'un referendum sur la situation militaire actuelle.  Le commun dénominateur de tous les membres de l' Alliance pour la neutralité du Monténégro est que le referendum doit porter sur la neutralité du pays et sur le respect de la volonté du peuple, contre la volonté du gouvernement du Monténégro, qui veut incorporer de force le Monténégro à l'Otan.

Un soutien à l'Union a été apporté par des dizaines d'ONG, des associations culturelles et sportives, ainsi que par le Parti Communiste Yougoslave du Monténégro, le Parti Démocratique Serbe, le Parti des Serbes Radicaux, par Nouvelle Démocratie Serbe, par le Parti des Travailleurs et le Parti Démocratique du Peuple.

Un courrier de soutien a été envoyé par le vice-président de la Douma Russe et par le secrétaire du Conseil général du parti de Poutine, Russie Unie, ainsi que par Aleksej Zuravlijov, président de Rodina, le parti fondé par le Vice-premier de Russie, Dimitri Rogozin. Sabine Losing, membre du Parlement européen a exprimé son soutien au nom de la GUE-Verts Nordiques, qui forme un groupe de 52 députés, venant de 14 pays européens. 

Notre salut à la constitution d'un large front contre l'adhésion du Montenegro à l'Otan  

Le CSO considère l’OTAN, non seulement comme une relique anachronique de l’époque de la Guerre froide, mais aussi comme la machine de guerre la plus puissante de l’histoire, conçue pour impliquer les pays européens dans des conflits ne servant que les objectifs et les intérêts des Etats-Unis d’Amérique. De plus, l’OTAN impose à ses membres des dépenses militaires accrues et un modèle économique fondamentalement injuste. 

Le CSO pense donc que la neutralité militaire que vous défendez est le meilleur choix pour un Monténégro prospère et pacifique. C’est l’option choisie par plusieurs pays européens, de la Finlande à Chypre. Alors que l’OTAN multiplie les discours et les actes bellicistes, particulièrement autour des frontières de la Russie, le CSO est persuadé qu’un succès dans le combat contre l’adhésion à l’OTAN du Monténégro – qui pourrait résulter du référendum démocratique que vous souhaitez imposer à vos autorités – représenterait une énorme victoire pour tous les peuples européens épris de pays. 

Le CSO transmet donc ses vœux de succès les plus chaleureux à l’Alliance pour la neutralité du Monténégro.