Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n°71
janvier 2019

Dénoncer le contrat d’achat des F-35 et l’ingérence de l’Otan

Les recommandations de l’Otan à Charles Michel

Belgique : Une nouvelle hausse des dépenses militaires se prépare

Impérialisme et immigration (Extraits)
Roland Marounek

Défendre le Traité sur les Forces Nucléaires à portée intermédiaire
Appel du Bureau International de la Paix

Les mensonges nucléaires de Stoltenberg
Manlio Dinucci

Première Conférence Internationale contre les bases militaires US/OTAN

En bref : Le président ukrainien demande à l'Otan de déployer des navires en mer d'Azov


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017
n°66 : octobre 2017
n°67 : janvier 2018
n°68 : avril 2018
n°69 : juillet 2018
n°70 : octobre 2018
n°71 : janvier 2019

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Dénoncer le contrat d’achat des F-35 et l’ingérence de l’Otan

Ces derniers mois, trois ministres se sont succédé à la Défense, Steven Vandeput, Sander Loones et Didier Reynders. L’essentiel est sauvé pour les fauteurs de guerre de l’Otan : le contrat du siècle est signé ! La Belgique aura ses F-35.

Le dernier acte de Mr Vandeput, avant de quitter gouvernement a donc été de faire signer  un contrat d’achat des bombardiers nucléaires avec Lockheed Martin, le fabricant USA des F-35. Les citoyens sont toujours dans l’ignorance du contenu de ce contrat, le parlement également. 

Le premier constat à faire dans cette sinistre farce, c’est celui d’un grave déni de démocratie. Un de plus dans la longue liste des atteintes aux droits démocratiques de la population au cours de ces dernières années de gouvernement Michel. 

Mais on doit aussi se préoccuper de voir à quel point la Belgique a perdu sa souveraineté et s’enfonce dans la course folle aux armements et à la guerre sous les injonctions de l’Otan. 

En pleine crise gouvernementale, Jens Stoltenberg intervient pour rappeler ses devoirs à la Belgique et donner ses instructions. Il compare l’Alliance Atlantique à l’empire romain et déclare que si l’on veut la paix, on doit préparer la guerre. L’ennemi principal est désigné : c’est la Russie, suivie par un ennemi fourre-tout, « le terrorisme international».

Dans son élan, il salue l’Etat belge pour avoir choisi le bombardier F-35. Selon lui, c’est le meilleur choix possible puisqu’ il permettrait à l’armée belge d’intégrer efficacement la grande flotte des avions de chasse sous commandement otanien. 

Ces déclarations cyniques du secrétaire général de l’Otan montrent à quel point la politique extérieure de nos gouvernements répond aux intérêts des grandes puissances capitalistes mondiales et  à ceux de leurs petits vassaux locaux belges. Dans l’actuel gouvernement « en affaires courantes », Didier Reynders va d’ailleurs cumuler la fonction de ministre des Affaires Etrangères et celle de ministre de la Défense pour donner des garanties supplémentaires de loyauté envers l’Alliance atlantique.

Il nous faut rappeler que les avions F-35 ne sont pas des instruments de « défense », mais d’agression et qu’ils seront les seuls en mesure de transporter et larguer les nouvelles bombes nucléaires B61-12, dont l’arrivée en Belgique serait pour très bientôt. Déjà en 2019, il semble que les bombes nucléaires actuellement stockées sur la base de Kleine Brogel seraient rapatriées aux Etats-Unis pour leur « transformation » en B61-12.

Voilà tout ce qui se trame dans les coulisses du gouvernement Michel II. Il est en « affaires courantes »  mais pas nous.