Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n°74
octobre 2019

74e anniversaire des bombardements atomiques : Allocution du Comite Surveillance Otan

Address from Ms Yuko Matsubara

Allocution du Parti Humaniste

Allocution du Parti Communiste de Belgique

Allocution de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire

Allocution de la CNAPD
Samuel Legros


Version pdf


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017
n°64 : avril 2017
n°65 : juillet 2017
n°66 : octobre 2017
n°67 : janvier 2018
n°68 : avril 2018
n°69 : juillet 2018
n°70 : octobre 2018
n°71 : janvier 2019
n°72 : avril 2019
n°73 : juillet 2019
n°74 : octobre 2019
n°75 : janvier 2020
n°76 : mai 2020

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Allocution du Parti Humaniste

« Un moment dangereux … mais passionnant ! »

Trois dangers menacent l’humanité :

À court terme, peut-être tout à l’heure ou demain: la guerre nucléaire. Et en cascade, car rien empêchera nos centrales électro - nucléaires d'exploser, les réserves de secours d’eau et de carburant pour les refroidir étant prévues pour une semaine seulement.

A moyen terme : le climat. Déjà il « bouscule » notre environnement et tue.

A petit feu : l’injustice sociale. Par la concentration des richesses, la précarité, le démantèlement du système de sécurité sociale et en particulier des soins de santé. L’injustice sociale, tuent des gens et brisent des futurs.

Si cela peut vous rassurer : la vie et la planète ne risquent pas grand chose. Elles en ont vu d’autres. Ce sera juste un nouvel échec d’une tentative de la taille d’une micro - poussière dans son histoire: une tentative appelée Humanité.

Le modèle économique est dans le non-sens. La libre concurrence a abouti aux grands monopoles et la fontaine de richesses arrosant les classes populaires s’est tarie depuis longtemps. A-t’elle un jour fonctionné d’ailleurs ?

La démocratie est moribonde. Il ne faut pas rappeler les détournements, magouilles, fraudes et autres intérêts personnels. Il n’y a pas si longtemps, il fallait quelques jours pour former des gouvernements, aujourd’hui, on trouve normal qu’il faille six ,neuf mois ou plus pour former des gouvernements soit 10% 15 % 20% du temps de la législature où les nécessités et urgences en santé, éducation, justice, précarité, climat, sont abandonnées comme un navire à la dérive. Par contre s’il fallait envoyer nos avions de chasse F16 quelque part, la décision serait vite prise.

La justice est inefficace, faute de moyens. Il y a la justice des multinationales qui peuvent s’arranger avec la loi, et celle où les voleurs de pommes, les lanceurs d’alerte et les militants vont en prison.

Ce système est blessé. Et une bête blessée est dangereuse. Il pourrait être tenté de rebondir comme en 14 et en 39. Une « bonne petite guerre » pour tout détruire et relancer l’économie. Pour ce faire, quelques pions au pouvoir avec l’aide des multinationales et des média, un peu d’opportunistes, de nationalistes, de séparatistes, de racistes, un peu de va-t-en-guerre, comme Trump, Johnson, Macron, Orban, Erdogan, De Wever, Conte, Bolsonaro, et même des soutiens à des « non-élus » comme Guaido ou Tshisekedi, et bien d’autres. Les tensions internationales sont de plus en plus nombreuses avec toujours au centre du jeu : les Etats-Unis. La fin du traité de forces nucléaires à portée intermédiaires officialisé il y a quelques jours est gravissime et devrait alerter !

Au sommet de la violence de ce système, se trouve l’arme nucléaire. L’abolition totale des armes nucléaires immédiatement reste notre priorité, car c’est à partir de là que le monde pourra changer.

Pourtant au milieu de toute cette gangrène, une brise continue de souffler, douce et bienveillante, celle du développement de l’être humain. Cette révolte, qui dans les pires moments de l’histoire, a permis de dépasser les peurs, de vaincre la douleur, la souffrance, la maladie, l’injustice et la mort. Cette révolte qui pousse notre jeunesse dans la rue. Cette jeunesse qui voyage, tisse des liens. La compétition, l’exploitation déraisonnable des ressources et la croissance ne font plus rêver les jeunes générations. Elles aspirent au respect, à la diversité et à la collaboration. Toutes ces initiatives alternatives de démocratie, de partage, de solidarité dans nos quartiers, sont petites peut-être, mais pleines de sens et d’intention. Mais elles ne suffiront pas, il faudra des changements politiques, politiques au sens noble du terme.

Et nous, parti humaniste, dans ce contexte, plus que jamais nous réaffirmons notre foi inébranlable dans l’être humain. Les propriétaires du système économico-politico-injuste actuel n’arrêteront pas l’Humanité !

L’être humain est notre valeur maximale au-dessus de l’argent, de l’Etat, de la religion, des modèles et des systèmes sociaux, nous réaffirmons notre foi dans la liberté de pensée, l’égalité des droits et des opportunités pour tous les êtres humains. Nous réitérons notre engagement à une juste résistance face à toute forme de violence physique, économique, raciale, religieuse, sexuelle, psychologique et morale.

Dans ce moment historique, ce tournant à ne pas manquer pour l’Humanité, le Parc Hibakusha a tout son sens, pour transmettre l’Histoire et œuvrer à un futur meilleur. La redynamisation du Parc Hibakusha n’est pas seulement une affaire de briques et de budget, c’est une affaire de cœur, une affaire de profonde affection, pour donner une direction a à nos projets de vie et donner une chance de réconcilier l'histoire et les injustices commises contre l'humanité. Le Monde en a aujourd’hui grandement besoin !