Comité de Surveillance OTAN

Repères

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Aznar : « L'OTAN devrait être en train de bombarder le Liban »

19 août 2006
source : BBC / Rebelión
http://www.rebelion.org/noticia.php?id=36331

«...je considère qu'Israël est une partie essentielle du monde occidental. Et je considère que mes intérêt, ma démocratie, ma liberté, ma prospérité, passent actuellement dans une large mesure par l'existence d'Israël... et cette lutte est une lutte vitale pour le... pour l'existence de uhmmm de... pour Israël, elle est vitale pour son existence... et ils combattent le terrorisme... et moi je soutiens cette idée qu'il est nécessaire de garantir l'existence d'Israël... Israël est une partie du monde occidental.»

Irak, Afghanistan, et maintenant le Liban, tous selon l'administration Bush, en première ligne de la guerre globale contre le terrorisme. Ce point de vue en incommode beaucoup en Europe, mais pas mon invité d'aujourd'hui. Il y a deux ans, il était premier ministre d'Espagne. C'est toujours un ami proche et un conseiller de George Bush. Mais est-il hors-jeu dans son propre continent ?

Stephen : José María Aznar, bienvenue à Hard Talk. J'aimerais citer vos propres paroles, lors d'un discours que vous avez fait en mars. Vous disiez : « Nous sommes en guerre, les terroristes doivent être mis en déroute, il n'y a pas d'autre politique. »... Ces paroles, George Bush aurait pu les prononcer, n'est-ce pas?

Aznar : Bon, George Bush est un de mes bons amis, non ? Mais je pense que les terroristes peuvent être mis en déroute, et que les terroristes doivent être mis en déroute, et durant toute ma vie, j'ai lutté contre le terrorisme, dans mon pays et à l'extérieur, et... que je pense et... Et moi, j'ai démontré que le terrorisme pouvait être vaincu... Moi, je n'appuie pas l'idée de l'apaisement, du confinement, ou de se rendre au terrorisme. Moi, j'appuie la lutte contre le terrorisme, et je suis convaincu qu'il est possible de le vaincre.

Stephen : Mais le terrorisme n'a rien à voir avec les états, n'a rien à voir avec les armées... le terrorisme, pourrait-on dire, a à voir avec les idées, l'idéologie, et particulièrement avec la haine. Comment on peut gagner une guerre contre la haine ?

Aznar : Oui, vous avez raison. Vous avez raison. Parce que notre lutte, nous ne sommes pas seuls à combattre... contre les activistes du terrorisme... Nous nous combattons une idéologie... et cette idéologie est basée sur la haine... en différentes parties du monde.... par exemple, chez moi, dans mon pays, en Espagne. L'idéologie des terroristes de l'ETR, c'est... c'est... la haine de l'Espagne.

Stephen : Vous voulez dire l'ETA.

Aznar : l'ETA, oui... Les terroristes islamiques haïssent les valeurs occidentales, non ? Mais c'est nécessaire de définir cette idéologie comme une idéologie illégale, et lutter contre cette idéologie, la base de activistes qui lancent des attaques, qui font du terrorisme.

Stephen : Vous venez de faire le tour des pays européens, faisant campagne avec des discours frappants, disant aux Européens que, par exemple, l'OTAN devait être complètement redéfinie, qu'elle devait redéfinir ses objectifs, pour être capable de combattre cette nouvelle menace globale du terrorisme islamique. Comment selon vous, l'OTAN doit affronter cette nouvelle menace ?

Aznar : Transformer l'OTAN, parce que l'OTAN a été créée pour défendre nos libertés et nos droits contre les menaces de l'Union Soviétique, mais celle-ci n'existe plus. Mais les terroristes existent. Et l'objectif de l'OTAN est de garantir notre liberté, notre démocratie, notre prospérité. Quelle est la menace principale dans le monde actuellement ? Le terroriste. De mon point de vue, l'objectif de l'OTAN devrait être la lutte contre le terrorisme. Pour mieux garantir la liberté, et la stabilité, et la démocratie, et la sécurité. Et je propose de donner une nouvelle dimension au... au... à l'OTAN, à savoir la dimension de sécurité de la patrie. Un nouveau commandement de l'OTAN, qui se consacre à la lutte contre la terreur... et un élargissement de l'OTAN.... Il n'est plus nécessaire de se limiter aux pays d'Europe Orientale... aux pays communistes... mais de s'élargir à d'autres pays... en train de lutter contre la terreur... par exemple...

Stephen : Quels pays ?

Aznar : Israël....

Stephen : Israël ?

Aznar : Israël.

Stephen : Vous croyez qu'Israël devrait être dans l'OTAN ?

Aznar : Oui, absolument.

Stephen : Bien, arrêtons-nous un moment sur ce point. Israël est maintenant même en train de bombarder le Liban.

Aznar : Oui.

Stephen : Vous dites que cette action au Liban est une partie de la lutte contre le terrorisme. Vous croyez cela ?

Aznar : Oui, le Hezbollah... le Hezbollah est un groupe terroriste... il est considéré comme un groupe terroriste... le Hamas est un groupe terroriste... tous les deux sont appuyés par le régime iranien, peut-être par le régime syrien, mais le Hezbollah est un groupe terroriste, et le Hezbollah a pénétré dans le territoire d'Israël... a capturé deux soldats... a séquestré deux soldats... en tuant d'autres personnes... et cela c'est une attaque, une attaque terroriste...

Stephen : Que cela soit clair : vous êtes en train de dire que vous croyez qu'Israël devrait être dans l'OTAN...

Aznar : Oui.

Stephen : Mais l'OTAN, comme vous le savez, fonctionne sous l'idée de la sécurité collective et de la défense mutuelle... Ainsi, vous êtes en train de dire que l'OTAN devrait être en train de bombarder le Liban ?

Aznar : Si c'est nécessaire, oui. Parce que je considère qu'Israël est une partie essentielle du monde occidental. Et je considère que mes intérêt, ma démocratie, ma liberté, ma prospérité, passent actuellement dans une large mesure par l'existence d'Israël... et cette lutte est une lutte vitale pour le... pour l'existence de uhmmm de... pour Israël, elle est vitale pour son existence... et ils combattent le terrorisme... et moi je soutiens cette idée qu'il est nécessaire de garantir l'existence d'Israël... Israël est une partie du monde occidental.

Stephen : Mais vous pensez que la majorité de l'OTAN va accepter cela ?

Aznar : Je comprends les difficultés....

Stephen : Vous croyez que la majorité des états-membres va appuyer ce que vous considérez comme une nécessité, de s'unir dans le bombardement du Liban par Israël, et également d'adhérer à cette campagne contre le Hamas ? Vous pensez sérieusement que l'OTAN pourrait faire une telle chose sans cesser d'être une organisation stable et cohérente ?

Aznar : Avec les règles actuelles de l'OTAN, l'article 5, qui considère une attaque contre un membre de l'OTAN comme une attaque contre tous les membres de l'OTAN, la réponse est volontairement... C'est une raison... D'un autre côté... Précisément c'est pour cette raison que je considère que la garantie du monde occidental autour d'Israël... Israël, comme membre de l'OTAN, est bon pour notre stabilité, notre prospérité, et pour le reste de la région, du Moyen Orient, l'OTAN serait une garantie de stabilité. Mais permettre, permettre qu'Israël puisse être attaqué par des terroristes... sans réaction de la part de l'Occident, de l'Europe, du monde occidental, est de mon point de vue une erreur très grave.
(...)

[Le reste de l'interview, tout aussi passionant, en espagnol sur : http://www.rebelion.org/noticia.php?id=36331
Vidéos :
http://www.youtube.com/watch?v=w8coPjZzNSY
http://www.youtube.com/watch?v=uwe2lF3s6EQ
http://www.youtube.com/watch?v=zZdnrVmXQH4]

Derniers textes publiés :

Contenir l'Iran : Accueillir Israël dans l'OTAN
Ronald D. Asmus
Washington Post

Poutine : L'OTAN n'est plus une organisation hostile...
Le Soir

Garder un œuil sur l'ours russe
William Safire
New-York Times

L'OTAN a besoin de l'Irak !
Tom Lantos

Thomas Fiedman : plaidoyer que l'Irak, l'Egypte et Israël deviennent membres de l'OTAN...
Thomas L. Friedman
New York Times