Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

OTAN : Vers une expansion planétaire

Michel Collon
1 mars 2000

OTAN : VERS UNE EXPANSION PLANETAIRE.

Très bientôt, nous allons vivre dans un monde magnifique.En effet, Madeleine Albright, ministre US des affaires étrangères a solennellement déclaré au siège de l'OTAN , à Bruxelles, le 17 décembre 1997, que les alliés de l'OTAN vont combattre "le terrorisme, les drogues illégales, l'extrémisme nationaliste et les conflits régionaux alimentés par les haines ethniques, raciales et religieuses."

Spendide programme ! Qui, bien sûr, impliquera des USA un virage à 180 degrés. Car Madeleine connaît bien leurs actes passés et aussi présents. "Terrorisme" ? Madeleine sait parfaitement que la CIA a mis sur pied, pour ne prendre qu'un exemple, les milices de l'Unita et de la Renamo. Lesquelles, comme l'a attesté l'ONU, ont massacré plusieurs centaines de milliers d'Angolais et de Mozambicians pour déstabiliser les Etats qui déplaisaient à Washington.

"Drogues illégales" ? Madeleine compte-t-elle mettre fin à cette manie qu'a la CIA de tremper dans divers trafics de drogue qui financent certaines de ses opérations clandestines (Contragate) ? Ou bien compte-t-elle renoncer au truc médiatique favori de la propagande US: baptiser "narco-guérilla" une résistance armée que Washington a décidé de briser (ex:la Colombie) ? "Extrémisme nationaliste" ? Madeleine veut-elle dire que Washington ne recourra plus aux services de gens comme Fanjo Tudjman qui a chassé pratiquement tous les Serbes de Croatie ? sans parler du génocide des Indiens du Guatemala, perpétré par des militaires formés à la sinistrement célèbre School of the Americas.Dans cette école, les USA ont "éduqué" plusieurs générations de dictateurs, tortionnaires et escadrons de la mort de toute l'Amérique latine, ainsi que les militaires indonésiens assassins du peuple de Timor (et d'un demi-millions de communistes en 1965).

"Racisme" ? Madelaine compte-t-elle proposer des sanctions contre la police de Los angeles et celle de New-york, tristement célèbres pour leurs tabassages et meurtres racistes ?

"Haines religieuses ?" Madeleine va t-elle rompre avec les préceptes de son prédecesseur James Baker, auteur du fameux "Nous ne devons combattre l'intégrisme que dans la mesure de nos intérêts" ? Madeleine fera -t-elle l'autocritique du soutien accordé par washington aux sinistres Talibans afin de prendre le contrôle de l'Afghanistan et de la route sud vers le pétrole vers l'Asie Centrale ?

Pourtant, Madeleine, en vous entendant plaider le renforcement militaire et l'expansion de l'OTAN, un doute atroce nous saisit...Vos avions de combat sont-ils vraiment le meilleur moyen de lutter contre le terrorisme ? Et vos porte-avions pourront-ils éradiquer le racisme ?

L'ARMEE DES MULTINATIONALES.

En attendant de voir se réaliser tous ces miracles prédits par Albright, considérons plutôt les thèmes avancés comme de vulgaires prétextes.L'expansion de l'OTAN poursuit d'autres objectifs. Le militarisme humanitaire n'est d'ailleurs pas si neuf qu'on le croit, il suffit de relire les discours et justifications des pires envahisseurs et colonialistes de l'histoire, à commencer par Léopold II massacrant les Congolais pour leur apporter "la civilisation"...

Que veut réellement Washington ?

"En bref, l'OTAN devrait devenir un gendarme international" résume l'expert US Stephen Blank, déjà cité.

"Même si elle demeure une institution assurant la défense collective de ses membres, dans la pratique ses missions principales seront de plus en plus des opérations de maintien de la paix "out of aréa" (hors de la Zone).

La fonction principale de l'OTAN deviendrait donc d'être le véhicule de l'intégration de régions toujours plus nombreuses dans la communauté occidentale économique, de sécurité, politique et culturelle."

"Intégrer des régions toujours plus nombreuses" sous la domination de l'Occident ? Voilà qui est franc.

Immédiatement après, Blank ajoute:

"Cette vision d'une nouvelle priorité pour la sécurité collective est très forte à présent qu'aucune menace extérieure n'est visible." "Aucune menace ?" Vous voulez dire que les pays de l'OTAN ne risquent plus aucune agression et que toute cette énorme organisation militaire ne se justifie plus que pour des missions offensives ?

Oui, confirment deux anciens ministres US, Waren Christopher et William Perry.

"L'Alliance doit adapter sa stratégie militaire aux réalités d'aujourd'hui: le danger pour la sécurité de ses membres, ce n'est plus la possibilité d'une agression mais bien des menaces contre leurs intérêts collectifs au-delà de leur territoire."

Il s'agit donc bien de défendre -partout- les implantations des multinationales. Ce ne sont ni la morale, ni les droits de l'homme que l'OTAN défend. D'ailleurs, relève encore Blank, "la plupart des défis à la sécurité autour de la Méditerranée sont de nature socio-économique et/ou politique."

Effectivement, l'OTAN est une armée politique, une armée de classes sociales dominantes.Lesquelles, plutôt que d'assurer la justice dans les relations économiques et sociales, se préparent seulement à briser toutes les révoltes.

Un autre expert US, Glen Howard, analyste du Caucase pour le gouvernement et les multinationales US, est tout aussi franc:

"L'expansion de l'OTAN vers l'est et la courses pour prendre pied stratégiquement dans la mer caspienne riche en pétrole modifient profondément le paysage stratégique entre le coeur pétrolier de l'Eurasie et l'alliance la plus puissante du monde."

On remarquera que les deux éléments -profits des multinationales et expansion de l'OTAN - sont associés sans aucune pudeur dans la même phrase. Voilà qui est clair.

HORS DE L'OTAN, POINT DE SALUT.

En février 1997, Javier Solana, secrétaire général de l'OTAN, déclare: "Le Caucase est une région importante pour l'Europe, elle a un énorme potentiel social et économique. L'Europe ne sera pas complètement en sécurité si les pays du Caucase demeurent en dehors de la sécurité européenne."

Inquiétant langage:

1-Ce n'est donc pas aux pays du Caucase de décider comment ils veulent assurer leur sécurité mais bien à l'OTAN

2-Pour avoir refusé d'intégrer l'OTAN, la Yougoslavie a été bombardée.

Mais ,la Yougoslavie, "c'était exceptionnel, c'était à cause de Milosevic" argumentent certains.

A chaque fois qu'elles lancent une opération militaire (Irak, Somalie, Yougoslavie) les puissances de l'OTAN jurent que des "circonstances exceptionnelles" les y contraignent.

Il faut se demander à partir de combien de fois le mot exceptionnel perd-il son sens ?

Alors, il est bon de savoir que "ces circonsatances exceptionnelles" vont se multiplier.Et que la structure de commandement des forces de l'OTAN a été complètement remaniée pour faire face à de très nombreuses "circonstances exceptionnelles":

"Pour anticiper ces nouvelles menaces régionales, l'OTAN développe une nouvelle structure de commandement militaire, meiux adaptée. Des forces mobiles et un commandement rapidement déployable, ainsi que des structures de contrôle.Pour préparer de possibles déploiements dans le Caucase et en Asie centrale, les planificateurs militaires US ont, au début 1998, partagé la région entre les divers commandements régionaux US."

Au quartier général militaire de l'OTAN, à Mons (Belgique), un tout nouveau et très coûteux système d'ordinateurs a été mis en place afin de mieux gérer le trafic aérien de l'OTAN dans de très nombreuses régions du monde. Eux sont prêts. Et nous ?

Monopoly, l'Otan à la conquête du monde
p. 146
EPO
Bruxelles/2000

Michel Collon
Autres textes de Michel Collon sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

8. Au coeur de la Syrie, Générosité
Marie-Ange Patrizio

7. Damas à bâtons rompus
Marie-Ange Patrizio

6. Damas des étoiles
Marie-Ange Patrizio

5. Les gardiens
Histoires du siège de Qâra, et de quelques unes de ses conséquences

Marie-Ange Patrizio

4. « Les gens qui ont un livre »
Marie-Ange Patrizio

3. La volière de Mar Yakub
Marie-Ange Patrizio

2. Matin de lumière

1. Matins de Roses
Marie-Ange Patrizio

Yougoslavie : Quand on prend l’avenir pour le passé - Raisons pour lire : Quand "Le Monde… Décryptage des conflits yougoslaves", de Fabrice Garniron
Diana Johnstone
Le Grand Soir

Un autre regard sur la Syrie
Bahar Kimyongür

Une intervention humanitaire en Syrie, il y a 150 ans
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps

Fabrice à Waterloo : L’Occident humanitaire et la Syrie
Diana Johnstone