Comité de Surveillance OTAN

Alerte OTAN !

Alerte OTAN n° 3
novembre 2000

Élections en Yougoslavie : Quand les crédits succèdent aux bombes
Vladimir Caller

Inspection de la base nucléaire de Kleine Brogel, le 1er octobre 2000
Pierre Piérart

L'OTAN et la politique européenne de sécurité commune
Pierre Piérart

L’OTAN n'est pas seulement le gendarme du monde, elle prépare la guerre!
Marcel Poznanski

Quelques considérations autour de l’élargissement de l’OTAN
Yves Rogister

Un témoignage instructif : « Crimes de guerre à L’OTAN »
Claudine Pôlet

Qu’est-ce que l’uranium appauvri ?

Les mensonges de Jamie Shea (2)
Michel Collon


Autres numéros :

n°1 : mars 2000
n°2 : juin 2000
n°3 : novembre 2000
n°4 : février 2001
n°5 : avril 2001
n°6 : octobre 2001
n°7 : janvier 2002
n°8 : février 2003
n°9 : mars 2003
n°10 : mai 2003
n°11 : juin 2003
n°12 : novembre 2003
n°13 : mars 2004
n°14 : juin 2004
n°15 : octobre 2004
n°16 : décembre 2004
n°17 : mars 2005
n°18 : juin 2005
n°19 : septembre 2005
n°20 : décembre 2005
n°21 : mars 2006
n°22 : juin 2006
n°23 : septembre 2006
n°24 : décembre 2006
n°25 : mars 2007
n°26 : juin 2007
n°27 : septembre 2007
n°28 : décembre 2007
n°29 : mars 2008
n°30 : juin 2008
n°31 : septembre 2008
n°32 : décembre 2008
n°33 : mars 2009
n°34 : juillet 2009
n°35 : octobre 2009
n°36 : décembre 2009
n°37 : avril 2010
n°38 : juin 2010
n°39 : octobre 2010
n°40 : janvier 2011
n°41 : avril 2011
n°42 : juin 2011
n°43 : octobre 2011
n°44 : décembre 2011
n°45 : mars 2012
n°46 : juillet 2012
n°47 : octobre 2012
n°48 : janvier 2013
n°49 : avril 2013
n°50 : octobre 2013
n°51 : janvier 2014
n°52 : avril 2014
n°53 : juillet 2014
n°54 : octobre 2014
n°55 : janvier 2015
n°56 : avril 2015
n°57 : juillet 2015
n°58 : octobre 2015
n°59 : janvier 2016
n°60 : avril 2016
n°61 : juillet 2016
n°62 : octobre 2016
n°63 : janvier 2017

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Qu’est-ce que l’uranium appauvri ?

L’uranium appauvri désigne un mélange de deux isotopes ou variétés de cet élément, dont la variété fissile est de 0.2% pour l’uranium 235 et 99.8% pour l’uranium 238. L’uranium naturel comprend 0.7% d’uranium 235 et 99.3% d’uranium 238. En tant que métal, l’uranium appauvri présent dans le perforateur de l’obus est quasi non-toxique. Par contre, au cours de l’impact d’un obus ou d’une balle, 60% de la masse se pulvérisent dans l’atmosphère. Ces particules radioactives pénètrent dans le corps humain essentiellement par les voies respiratoires et, dans une moindre mesure, par les voies digestives. La toxicité est double : en tant que métal lourd, l’effet est comparable au saturnisme; en tant que métal radioactif, la pénétration dans le corps a un effet d’irradiation de proximité considérable et peut provoquer des cancers du poumon et des leucémies.