Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Ben Laden est mort, vive la paix !

Francine Verstraeten
30 juin 2011

« L'annonce de la mort, ce 2 mai 2011, de l'homme le plus recherché au monde a aussitôt provoqué une vague de joie aux États-Unis ».

C'est le président Barack Obama qui a solennellement annoncé la mort « d'un terroriste responsable du meurtre de milliers d'innocents ». « Justice est faite », a-t-il lancé, à quelques mois du 10e anniversaire des pires attentats de l'histoire américaine. Le 2 mai 2011 ... 17h41.

La mort d'Oussama Ben Laden est "un tournant" dans la lutte mondiale contre le terrorisme, selon le secrétaire général des Nations Unies, etc., etc.

« Historique » d’ Oussama Ben Laden

Il serait né en 1957, au Yémen, dans une riche famille saoudienne détenant une fortune importante estimée à +/- 5 milliards $. Après avoir fait des études commerciales et techniques à l’Université du Roi Abdulazis de Djeddah, Oussama Ben Laden aurait suivi l’école de Droit musulman (salafisme) comme la majorité des étudiants Saoudiens.

De 1979 à 1989, alors que le Shah d’Iran est renversé par une révolution qui place l’Ayatollah Khomeiny à la tête du pays, l’URSS envahit l’Afghanistan et parallèlement, l’islamisme commence à jouer un rôle politique et idéologique populaire au Moyen-Orient.

Des moudjahids, soutenus par l’Arabie Saoudite, s’engagent dans la guerre en Afghanistan avec officiellement l’aide de la CIA. Ben Laden, chargé par le prince saoudien Turki Al-Fayçal, organiserait une armée de combattants volontaires pour se battre en Afghanistan, le siège étant installé à la frontière pakistanaise, le prince cherchant parait-il à créer une « internationale islamiste » au départ des Soviétiques. Ben Laden s’installerait donc à Peshawar d’où il coordonnerait les militants volontaires, assurerait leur formation militaire et idéologique. En 1989, son mentor et ami, le Palestinien Abdallah Youcef Azzam est assassiné. Ben Laden se retrouverait à la tête de l’organisation qui est à l’origine d’Al-Qaida, Le djihadisme se développe mais Ben Laden serait associé au salafisme (Arabie Saoudite) alors que la majorité des moudjahids obéiraient à une idéologie tribale islamiste modérée. Le commandant Massoud, fondamentaliste pas du tout modéré, aurait refusé toute alliance avec Ben Laden qui se serait’ allié avec Gulbuddin Hekmatyar, chef fondamentaliste des rebelles afghans, soutenu par le Pakistan, et qui était le principal bénéficiaire des 3,3 milliards de dollars d’aide des USA (cf Chomsky), une somme soi-disant équivalente provenant de l’Arabie Saoudite. En février 1989, les Soviétiques annoncent leur retrait d’Afghanistan, l’Arabie Saoudite et les USA mettraient fin à leur aide financière et logistique, le but étant atteint : le départ des Soviétiques ! Mais c’est sans compter sur Ben Laden qui, après son retour triomphal en Arabie Saoudite, aurait proposé sa « milice » au roi Fadh. En effet, il aurait redouté une invasion irakienne. Ce dernier ouvre son territoire à l’armée américaine. Ben Laden lui en aurait voulu et se serait finalement allié avec des opposants wahhabites (Iran et Syrie). Ryad lui attribue un attentat au Pakistan et une tentative de détournement d’avion entre Karachi et Djeddah. En avril 1994, l’Arabie Saoudite décide de le priver de sa nationalité. Ben Laden s’installe au Soudan, à Khartoum de 1992 à 1996. Il y fait quelques affaires (construction de routes). De 1993 à 1996, Ben Laden aurait aidé des Bosniaques. Egalement il aurait perpétré une série d’attentats, au Yémen (contre des GI’s), en France (GIA), une tentative d’assassinat contre H. Moubarak en Egypte. En 1996, Ben Laden aurait lancé un appel (djihad) à attaquer les intérêts américains partout dans le monde, devenant un ennemi recherché par les USA….. Il se réfugierait en Afghanistan, passé entre temps sous contrôle des Talibans..

Ensuite, la « communauté internationale » le recherche et les attentats du 11 septembre déclenchent sa mise à mort ! Tout attentat dans le monde l’impliquerait….. et les recherches de la CIA auraient échoué jusqu’ à ce 2 mai 2011, où il se fait abattre par un bataillon américain, dans son repère transformé en « bunker » jamais repéré au Pakistan, à Peshawar !1

Une autre version de sa vie décrit qu’Oussama Ben Laden, dès 1973, aurait était agent de la CIA, par l’intermédiaire du prince Turki Al-Fayçal d’Arabie Saoudite, ancien responsable des services de renseignement saoudien et ancien ambassadeur aux Etats-Unis et qui était son protecteur. Mais déchu par l’état saoudien, quelques jours avant les attentats des tours jumelles de New York, le 11 septembre 20012.

Notons enfin que la mort de l’Ennemi n°1 Ben Laden avait déjà été annoncée en 2001, suite à un grave problème rénal. Il n’y a jamais eu de photos de sa mort, ni en 2001, ni en 2011. A-t-il vraiment existé ? N’est-ce pas un « leurre » tellement utile pour justifier des interventions armées de la « communauté internationale », des lois d’exception, etc…. ?

Sa succession est précisée depuis le 18.6: Ayman Al Zawahiri, le numéro 2 d’Al Qaida s’est engagé à poursuivre, comme Oussama Ben Laden, la voie du djihad contre l’Occident, (déclaration de ce 9.6.2011). Mais, Al-Qaida ….existe vraiment ? La BBC l’a remise en doute3….

Justice est faite ?

Si il y avait eu arrestation et jugement, « on » aurait pu parler de justice mais ….la réalité est différente : en fait, comme l’ont dit les Israéliens, habitués à ce genre d’opération, les Etats-Unis ont réussi « une opération de liquidation ciblée par excellence ». Celle-ci pouvait éventuellement se justifier au nom de la lutte contre le n°1 du terrorisme mais faut-il encore être certain que tout cela ait existé ! Juger une invention et la filmer, c’est difficile…… !

L’après Ben Laden qui n’a peut-être jamais existé

Puisque le très méchant dangereux et cruel terroriste invisible est mort dans son repère au Pakistan, Al Qaida aurait aussi perdu son chef. Je m’abstiendrai de répéter les commentaires qui s’en sont suivis MAIS :

- Les armées secrètes de l’OTAN, partout dans le monde, elles, sont publiées4

- Le Pakistan continue, de fait, à ravitailler les forces armées de l’OTAN, forces impliquées dans la guerre d’Afghanistan. Les soviétiques partis en 1989, les forces de l’OTAN, à la demande du conseil de sécurité, s’ y sont installées en 2002 pour lutter contre… les Talibans, alliés des USA (pendant la construction du gazoduc) et devenus ensuite des ennemis, d’autant plus qu’ils étaient alliés à Ben Laden (quelle belle opportunité), ennemi des USA à la tête de son hypothétique mouvement Al Qaida vous suivez toujours ?

- Puisque l’invisible Oussama Ben Laden est mort, pourquoi les forces de l’OTAN restent-elles en Afghanistan ? Pour les Talibans (eux existent !), pour… la richesse du sous-sol… ?

- Pendant ce temps : la souveraineté du Pakistan continue à être bafouée en permanence, les civils paient au prix plein les erreurs des drones, de l’aviation etc….. C’en est au point que ce 30.5.2011, Hamid Karzai a lancé un dernier avertissement à Washington, après l’assassinat de 14 civils dont 10 enfants dans une frappe aérienne américaine.

Quelques chiffres : coût total de la guerre en Afghanistan à ce jour : 1700 milliards de dollars. (cf. bureau du Budget du Congrès américain).

OTAN hors de l’Afghanistan !!!!!

1. tiré de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oussama_ben_Laden
2. membres.multimania.fr/wotraceafg/ben_laden_cia.htm
3. www.voltairenet.org
4. www.french.moqawama.org

Francine Verstraeten
Autres textes de Francine Verstraeten sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

8. Au coeur de la Syrie, Générosité
Marie-Ange Patrizio

7. Damas à bâtons rompus
Marie-Ange Patrizio

6. Damas des étoiles
Marie-Ange Patrizio

5. Les gardiens
Histoires du siège de Qâra, et de quelques unes de ses conséquences

Marie-Ange Patrizio

4. « Les gens qui ont un livre »
Marie-Ange Patrizio

3. La volière de Mar Yakub
Marie-Ange Patrizio

2. Matin de lumière

1. Matins de Roses
Marie-Ange Patrizio

Yougoslavie : Quand on prend l’avenir pour le passé - Raisons pour lire : Quand "Le Monde… Décryptage des conflits yougoslaves", de Fabrice Garniron
Diana Johnstone
Le Grand Soir

Un autre regard sur la Syrie
Bahar Kimyongür

Une intervention humanitaire en Syrie, il y a 150 ans
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps

Fabrice à Waterloo : L’Occident humanitaire et la Syrie
Diana Johnstone