Comité de Surveillance OTAN

Hiroshima - Nagasaki

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

Il y a 60 ans : la tragédie de Hiroshima et Nagasaki (2e partie)

Pierre Piérart
3 juillet 2005

Soixantième anniversaire de la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki.

Après la capitulation des armées allemandes dans le Nord de l'Italie, le 2 mai 1945 , plusieurs évènements en relation avec la tragédie de Hiroshima et de Nagasaki auront lieu dans la période du mois de mai.

3 mai. Prise de Rangoon en Birmanie. James Byrne accepte de faire partie du comité intérimaire qui doit déterminer les conditions d'utilisation de la bombe.

6 mai. Churchill télégraphie à Truman pour fixer une date poour la réunion de Postdam, il insiste pour que les troupes anglaises et américaines se maintiennent sur les positions occupées (Churchill insiste auprès de Truman pour ne pas retarder la conférence de Postdam).

7 mai. Capitulation préliminaire de l'Allemagne, dans la nuit du 6 au 7 mai, signée par le général Jodl en présence des généraux Walter Bedell Smith (US), Ivan Susloparov (URSS), Robb et Strong (Grande-Bretagne) et Sevez (France) à Reims. Libération du roi Léopold III et de sa famille par l' armée du général Patch à Strobl (Autriche). Les forteresses B-29, destinées au bombardement atomique, quittent Wendower dans l'Utah pour l'île de Tinian dans les Mariannes où elles arrivent le 14 mai.

8 mai. Véritable capitulation de l'Allemagne, dans la nuit du 8 au 9 mai, signée par le maréchal W. Von Keitel à l'état major du général Joukov près de Berlin à Karlshort en présence du général américain Spaats, du maréchal britannique Tedler et du général français de Lattre de Tassigny. Capitulation de l'armée allemande en Norvège. L'Espagne rompt ses relations diplomatiques avec l'Allemagne. Capitulation de la Wehrmacht à Prague.

10 mai. Répression des collaborateurs à Prague (200.000 civils allemands résidant à Prague). Capitulation des Allemands à Lorient et à Saint-Nazaire. Le sous-marin allemand U-234 parti de Kiel avec 560 kg d'oxyde d'uranium à son bord reçoit l'ordre de se rendre. Les 560 kg d'uranium étaient destinés à l'armée japonaise.

15 mai. L'unité spéciale de bombardement atomique reçoit 10 bombardiers B-29 neufs et allégés. W. Lippman écrit que les Etats-Unis sont en train d'adopter une position nettement anti- soviétique.

21 mai. Truman confie à Davies qu'il a retardé l'ouverture de la conférence de Potsdam jusqu'en juillet afin de pouvoir se servir de la bombe sur le plan diplomatique. Suicide de Himmler.

26 mai. Harry Hopkins arrive à Moscou pour préparer la conférence de Potsdam (la conférence de Potsdam ne se tiendra qu' à partir du 17 juillet jusqu'au 2 août ; Truman voulait être certain de disposer de sa bombe atomique lors de cette rencontre. En effet le nouveau président américain, avec l'aide de Hopkins, non seulement retardera la conférence de Potsdam mais essayera également de neutraliser l'expansion de l'URSS en Extrême Orient).

Pierre Piérart
Autres textes de Pierre Piérart sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

Commémoration Hiroshima-Nagasaki 2016

La géo-ingénierie sur le sentier de la guerre
Luc Mampaey (GRIP)

Hommage à Pierre Piérart, fondateur du parc Hibakusha
Ben Cramer

Déclaration de la Coalition pour l'Interdiction des Armes à l'Uranium

Déclaration de l'AMPGN (Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire)

Déclaration du MCP (Mouvement Chrétien pour la Paix)

Déclaration de la CNAPD (Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie)

Déclaration du GRAPPE (Groupe de Réflexion et d'Action Pour une Politique Écologique)

Déclaration du Comité Surveillance de l'Otan

COMMEMORATION DES 70 ANS DES BOMBARDEMENTS US SUR HIROSHIMA ET NAGASAKI

« Remember your humanity and forget the rest »
Luc Mampaey (GRIP)
GRIP

A quoi ont servi les F-16 belges en Irak ?
Claudine Pôlet