Comité de Surveillance OTAN

Hiroshima - Nagasaki

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

Message de Pierre Piérart

6 août 2006

Chers Amis,

Je vous souhaite la bienvenue dans ce Parc Hibakusha (les irradiés de Hiroshima et Nagasaki) qui a été considérablement réduit suite aux constructions du campus. Ce parc a été créé par les étudiants en médecine, pharmacie et biologie en 1989. Depuis cette date, à chaque essai nucléaire, une lettre de protestation signée par plusieurs centaines d’étudiants, était adressée à l’ambassadeur du pays responsable, à Bruxelles. Un arbre était planté pour stigmatiser ce crime avec, aux pieds, une pierre signalant le nom du pays et la date de l’explosion atomique. Comme je viens de vous le dire, la surface du parc ayant été fortement réduite les pierres commémoratives ont dû être rassemblées sur ce petit espace où nous sommes. Il s’agit d’un très petit échantillonnage datant des années 80 et 90, période où le nombre d’essais avait sérieusement diminué. Il faut rappeler qu’entre 1945 et 1996 plus de 2000 essais ont été perpétrés dans l’atmosphère, dans les mers, dans la stratosphère et sous terre.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour réclamer pour la énième fois un désarmement nucléaire total. En Europe nous assistons à une levée générale de boucliers contre la présence d’armes nucléaires tactiques, 480 bombes B-61 américaines hébergées en Allemagne, en Belgique, en Italie, aux Pays-Bas, en Turquie et, souvent non citée, en Grande-Bretagne. Cette présence d’armes nucléaires tactiques est une infraction totale avec l’article I du TNP (infraction des Etats-Unis) et l’article II du TNP (infraction des pays qui acceptent de partager des missions nucléaires dans le cadre de l’OTAN avec les B-61 américaines.

Depuis l’année dernière la campagne lancée par Tadatoshi Akiba, maire d’Hiroshima, a fait mouche, particulièrement en Belgique où plus de 250 communes ont réclamé le départ des bombes B-61 de Kleine Brogel. Cette exigence a été relayée par la Chambre des députés et le Sénat. En outre les Eurodéputés ont voté une résolution dans ce sens. Toute cette semaine l’association Voor Moeder Aarde, ici présente, a lancé une série de manifestations à travers le pays pour exiger le respect de l’article II du TNP ; une lettre dans ce sens a été contresignée par plus de 70 personnalités politiques du pays. Espérons que le gouvernement belge finira par entendre ces appels de plus en plus pressants et que le ministre des Affaires étrangères respectera l’avis de la Cour Internationale de Justice de La Haye de juillet 1996.

L’Association des Etudiants pour la Prévention de la Guerre Nucléaire de concert avec l’association médicale du même nom soutient une démonstration internationale qui se manifestera du 20 août au 5 septembre par une vingtaine d’étudiant en médecine de différents pays (l’Allemagne, le Nigeria, l’Estonie, la Russie, les Etats-Unis, l’Inde, les Philippines et Israël) qui vont parcourir en vélo un itinéraire partant de Tallin, traversant l’Estonie, pénétrant en Russie pour passer par Saint-Pétersbourg et aboutir finalement en Finlande où les participants arriveront le 5 septembre à Helsinki, où doit se tenir du 6 au 10 septembre le Congrès International de l’Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (IPPNW). Ce sera l’occasion pour Henri Firket , Président de l’AMPGN et Olivette Micolajczac d’appuyer une résolution réclamant que les armes nucléaires tactiques déployées par les Américains et l’OTAN en dehors du territoire des Etats-Unis soient retirées dans les plus brefs délais. Cette exigence est primordiale si l’on veut que la Russie reprenne les négociations avec les Américains pour le désarmement nucléaire tactique.

Je vous remercie pour votre attention et laisse la parole aux Associations qui souhaitent intervenir dans cette petite réunion qui se terminera par un dépôt de fleurs et une minute de silence à la mémoire des victimes d’Hiroshima, de Nagasaki et des 2000 essais nucléaires.

Pierre Piérart

Derniers textes publiés :

En finir avec l'armement nucléaire !
Marcel Poznanski

Commémoration Hiroshima-Nagasaki 2016

La géo-ingénierie sur le sentier de la guerre
Luc Mampaey (GRIP)

Hommage à Pierre Piérart, fondateur du parc Hibakusha
Ben Cramer

Déclaration de la Coalition pour l'Interdiction des Armes à l'Uranium

Déclaration de l'AMPGN (Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire)

Déclaration du MCP (Mouvement Chrétien pour la Paix)

Déclaration de la CNAPD (Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie)

Déclaration du GRAPPE (Groupe de Réflexion et d'Action Pour une Politique Écologique)

Déclaration du Comité Surveillance de l'Otan

COMMEMORATION DES 70 ANS DES BOMBARDEMENTS US SUR HIROSHIMA ET NAGASAKI

« Remember your humanity and forget the rest »
Luc Mampaey (GRIP)
GRIP