Comité de Surveillance OTAN

Bouclier anti-missile

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

Meeting international en République tchèque contre le radar anti-missiles

Martine De Henau
28 décembre 2007

Le 20 octobre, 400 personnes ont répondu présent à la Première Réunion Internationale à l’appel de “Non à la Base” et Europe for Peace’, invitation appuyée par le maire Jan Neoral maire de la commune de Trovavec.

Depuis une année, des citoyens et des maires luttent contre l’installation de la base US dans la région de Brdy. Malgré une majorité écrasante de citoyens refusant ce projet dans le cadre du système national antimissile des Etats-Unis, les gouvernements des deux pays continue leurs tractations (négociation).

La délégation du CSO a apporté son soutien par une délégation porteuse d’un message de solidarité.

Par un message vidéo, Tadatoshi Akiba, maire d’ Hiroshima, a exprimé sa tristesse face à cette menace de destruction insensée qui plane, de nouveau, sur toute l’humanité.

Evo Morales, président de la Bolivie, a tenu a envoyé un message de soutien par la voix de Giorgio Schultze. Le porte-parole le nouvel humanisme en Europe, Giorgio Schultze, exigeait, "l'élimination de toutes les armes nucléaires dans les bases militaires US et l'OTAN en Europe, la destruction et l'élimination des arsenaux en France et Grande-Bretagne, comme les premiers pas pour un désarmement nucléaire global sous la surveillance des Nations Unies."

Ken Livingstone, maire de Londres a également envoyé un message de soutien.

Jan Neoral a soulevé des vagues d’applaudissement quand il a exprimé l’indignation et la colère de millions de gens pris en otages dans cette nouvelle course à l’armement. (d’armes nucléaires de nouvelles générations.) Il a aussi tenu, au nom des 86 maires présents, à remercier les 13 délégations des partis humanistes européens, pour leur campagne contre la diffusion des armes nucléaires sur le continent.

Les déclarations de Kate Hudson, (CND), Bruce Gagnon (Global Networks against Weapons and and Nuclear Power in Space), Pol D'Huyvetter (des Maires pour la Paix, Abolition 2020) dans leur engagement ferme en faveur du désarmement, ont également déclenché des tonnerres d’applaudissements.

L'après-midi, six ateliers thématiques ont permis aux participants d’élaborer des plans communs pour des actions futures. L'atmosphère d'espoir et l'unité qui s'est répandue dans le hall, ont renforcé la détermination de tous les participants dans leur engagement pour un démantèlement global de l’arsenal nucléaire.

Martine De Henau
Autres textes de Martine De Henau sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

Ceux qui déstabilisent l’Europe
Manlio Dinucci
il manifesto

La stratégie nucléaire de l’OTAN après le Sommet de Chicago
Georges Spriet

Les USA gardent un oeil sur la Syrie, et tissent leur toile dans le Golfe
M K Bhadrakumar
Asian Times

Course à la guerre par procuration contre la Syrie
M. K. Bhadrakumar
Asian Times

Le Bouclier anti-missiles se construit – suite et pas fin
Georges Spriet

Lettre ouverte sur les plans de l'OTAN de défense antimissile et sur le risque accru d'une guerre nucléaire
David Krieger
Nuclear Age Peace Foundation

Le bouclier se construit
Georges Spriet

Le bouclier antimissile reste d'actualité
Patrice Salzenstein (membre du Bureau National du Mouvement de la Paix, France)

Abandon du bouclier antimissiles, ou redistribution des tâches et des coûts au sein de l’OTAN ?
Claudine Pôlet

L'Europe contre le bouclier antimissile
Patrice Salzenstein (Mouvement de la Paix, France)

Des Tchèques mobilisés contre le bouclier antimissile U.S.
Patrice Salzenstein
Mouvement de la Paix (France)

Bouclier anti-missiles : Apocalypse Now ?
Marcel Poznanski