Comité de Surveillance OTAN

Hiroshima - Nagasaki

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

66e Commémoration du massacre de Hiroshima : Inetrvention du Mouvement Chrétien pour la Paix

Carla Goffi
6 août 2011

En ce jour de commémoration, il nous a semblé opportun de mettre en lumière ceux et celles qui ont consacré et consacrent leur vie à l’abolition de l’arme nucléaire, et, parmi eux, ceux qu’on appelle les ‘ nuclear resisters’. Depuis 1984, l’activiste américaine Helen Woodson, se trouve en prison aux USA. Helen était membre du ‘groupe d’action contre la rampe de lancement des missiles nucléaires' dans le Missouri.

Les membres du groupe, 4 personnes, dont 2 prêtres catholiques de l’ordre des 'Oblats de Marie Immaculée’, s'étaient introduits dans la base armés de pinces et marteaux, se référant à l’injonction biblique d’Isaïe’transformer les épées en charrues’.

Ils furent aussitôt appréhendés, et condamnés à différentes peines .Depuis lors, Helen se trouve en prison, exception faite de quelques jours de liberté mis a profit pour continuer son action pacifiste… Ce qui lui valut une réincarcération immédiate pour non respect de la parole donnée.

Maintenant, à l’âge de 67 ans, elle a pris la décision d’abandonner définitivement la militance, ce qui lui donnera la possibilité d’être libérée sur parole; ce qui devrait arriver l’un de ces jours… Elle se trouvera libre, mais sans aucune ressource, ni mutuelle, ni pension, et donc, complètement démunie…

Cette ‘répression’ pratiquée par la justice américaine à l’égard des activistes pacifistes n’est pas propre à la période de la guerre froide. Elle continue de nos jours. Le 28 Mars de cette année, 2 grand-mères âgées de + de 60 ans, une religieuse des ‘religieuses pour la terre sacrée’ et deux jésuites de plus de 80 ans viennent d’être condamnés par la Cour de Tacoma à des peines allant de 4 à 6 mois de prison, assortis du port du bracelet électronique en résidence surveillée, et quelques 5.300 $ d’amende. Ils sont membres de l’association ‘Centre d’Action Ground Zero pour la non-violence’ et depuis les années 70’ du Comité de Résistance contre les Armes Nucléaires TRIDENT’.

L’association , ‘ Nuclear Resisters’ basée à Tucson, qui s'est donné comme tache de coordonner et soutenir les activistes anti-nucléaires, a dénoncé l’incarcération actuelle en USA, de quelques 13 personnes, inculpées de ‘crimes’ les plus divers tels que : conspiration, violation de la parole donnée, dégâts aux propriétés de l’Etat, entrées par effraction dans domaines interdits, saccage du matériel militaire, organisation d’activités anti-gouvernementales, fausse déclaration d’impôt, etc, etc.

Mais peut être, l’activiste anti-nucléaire plus connu en Europe reste Mardochai Vanunu., avec lequel notre ami Pierre Pierrart a entretenu pendant des années, une correspondance suivie et soutenu activement son comité…

Après 18 ans de prison en Israël, dont une dizaine en isolement complet, Mardochai a été libéré. Mais il n’est pas pour autant ‘libre’: .sa sortie de prison a été assortie d’une série impressionnante de restrictions telles que l’interdiction de rencontrer des étrangers, de se munir d’un ordinateur ou d’un GSM, de sortir de la ville dans laquelle il est assigné, et d’autres vexations insensées.Et depuis sa sortie, Mardochai, ne respectant pas certaines consignes, est régulièrement placé en prison pour quelques semaines, voire mois. Actuellement, son désir principal serait de quitter Israël et de changer de nationalité, mais sa demande n’a jamais été prise en considération. Et cela malgré le soutien d’un très grand nombre de Prix Nobel pour la paix, personnalités mondiales reconnues et associations comme Amnesty et les Ligues de DDH. A tous, en ce jour, va notre admiration et soutien.

Carla Goffi
Autres textes de Carla Goffi sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

Commémoration Hiroshima-Nagasaki 2016

La géo-ingénierie sur le sentier de la guerre
Luc Mampaey (GRIP)

Déclaration du GRAPPE (Groupe de Réflexion et d'Action Pour une Politique Écologique)

Déclaration du Comité Surveillance de l'Otan

COMMEMORATION DES 70 ANS DES BOMBARDEMENTS US SUR HIROSHIMA ET NAGASAKI

Hommage à Pierre Piérart, fondateur du parc Hibakusha
Ben Cramer

Déclaration de la Coalition pour l'Interdiction des Armes à l'Uranium

Déclaration de l'AMPGN (Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire)

Déclaration du MCP (Mouvement Chrétien pour la Paix)

Déclaration de la CNAPD (Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie)

« Remember your humanity and forget the rest »
Luc Mampaey (GRIP)
GRIP

A quoi ont servi les F-16 belges en Irak ?
Claudine Pôlet