Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Karel De Gucht démis de ses fonctions : Déclaration publiée par le comité intérimaire le 24 novembre 2005

4 décembre 2005
source : Bombspotting

«En tant que citoyens belges, nous sommes aujourd'hui obligés de déclarer notre ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht, temporairement "dans l'incapacité de gouverner" en raison de graves manquements et de la mise en danger de millions de vies humaines.
Etant donné que :

- Le secrétaire-général de l'Agence internationale de l'Energie atomique, M. El Baradei, a déclaré à plusieurs reprises que nous nous trouvons devant un choix clair : soit sont pris des engagements visibles en faveur du désarmement nucléaire, soit se profile une nouvelle et dangereuse course à l'armement nucléaire ;

- Le ministre russe des Affaires étrangères, M. Ivanov, s'est déclaré prêt à entamer des négociations sur les armes nucléaires tactiques pour autant que chaque état qui en possède les retire sur son propre territoire. En d'autres termes pour autant que les armes nucléaires américaines retournent aux Etats-Unis ;

- La population belge a montré clairement sa volonté d'un retrait des armes nucléaires américaines par l'approbation tant à la Chambre qu'au Sénat d'une résolution qui demande au gouvernement de prendre au sein de l'OTAN des initiatives visant au retrait graduel des armes nucléaires tactiques d'Europe afin de se conformer à l'article 6 du Traité de Non-Prolidération. Cet article oblige les signataires à parvenir à un désarmement nucléaire total ;

- On peut déduire de l'arrêt de la Cour internationale de Justice du 8 juillet 1996 relatif à l'illégalité des armes nucléaires que les armes nucléaires existantes ne peuvent pas être utilisées sans enfreindre le droit humanitaire international. Le déploiement d'armes nucléaires, la planification et l'entraînement à leur utilisation équivalent à la préparation de crimes de guerre. Ceci est valable non seulement pour les "états voyoux", mais également pour les pays membres de l'OTAN ;

- Dans un entretien avec les mouvements de paix le 23 septembre dernier, le ministre De Gucht a montré un refus flagrant d'intervenir dans ce dossier. De Gucht a même été jusqu'à déclarer que les armes nucléaires de l'OTAN étaient un thème sans importance pour notre politique étrangère et qu'il ne nie pas l'existence des résolutions de la Chambre et du Sénat mais qu'il refuse simplement de les appliquer maintenant ;

- M. De Gucht n'a dès lors pas l'intention de prendre la moindre initiative pour changer quoi que ce soit à la stratégie de l'OTAN en la matière et au stationnement de ces armes. Ceci alors qu'il apparaît clairement que les armes nucléaires en Belgique et ailleurs en Europe représentent un obstacle clair à une poursuite du désarmement nucléaire ;

- De part son attitude rigide, M. De Gucht met en danger des millions de vies et se rend lui-même inutile pour avoir le moindre impact sur la politique d'armement nucléaire ;

nous constatons l'incompétence à gouverner de M. De Gucht et nommons pour un jour un comité intérimaire qui se penchera sur les intérêts belges en matière de désarmement nucléaire.

Comme premier acte politique, le comité intérimaire confie à l'ambassadeur belge à l'OTAN la mission de placer à l'ordre du jour des sommets de l'OTAN du mois de décembre le retrait d'Europe des armes nucléaires américaines et la suppression des armes nucléaires de la stratégie de l'OTAN . Notification à ce sujet a déjà été donnée aux ambassadeurs de nos alliés à l'OTAN. Cet acte représente une première étape dans la mise en oeuvre des résolutions parlementaires relatives à la politique en matière de non-prolifération et de désarmement nucléaire.»

Derniers textes publiés :

Trident Otan de Naples à l’Atlantique Nord
Manlio Dinucci
il manifesto

En plus des bombes, des missiles nucléaires USA en Italie ?
Manlio Dinucci
il manifesto

L’armée d’insectes du Pentagone
Manlio Dinucci
il manifesto

Le pouvoir politique des armes
Manlio Dinucci
il manifesto

La stratégie de diabolisation de la Russie
Manlio Dinucci
il manifesto

Lettonie, le nouveau rideau de fer
Manlio Dinucci
il manifesto

En Toscane la plus grande poudrière USA
Manlio Dinucci
il manifesto

Une Italie souverainiste sans souveraineté
Manlio Dinucci
il manifesto

Ponts écroulés et ponts bombardés
Manlio Dinucci
il manifesto

La réponse guerrière à la négociation
Manlio Dinucci

L’establishment USA derrière le Sommet de Helsinki
Manlio Dinucci

L’Otan expansible et toujours plus coûteuse s’élargit sur l’Europe
Manlio Dinucci
il manifesto