Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Mordechaï Vanunu condamné pour avoir pris la parole

3 juillet 2007
source : Réseau Voltaire
http://www.voltairenet.org/article149681.html

Le 2 juillet 2007, Mordechaï Vanunu a été condamné par la « justice » israélienne à 6 mois de prison de prison ferme et 6 mois avec sursis pour avoir brisé « sa promesse de silence », c’est à dire non pas pour avoir tenu des propos illégaux, mais pour s’être exprimé.

Libéré en 2004, l’ancien ingénieur de la base nucléaire israélienne de Dimona, a déjà passé 18 années de sa vie en prison pour avoir divulgué au journal britannique Sunday Times des informations inédites sur ce qui n’était jusque là que des soupçons sans preuve : l’existence du programme nucléaire militaire israélien, que l’État hébreu avait toujours niée.

Depuis sa libération, il lui était interdit de quitter le territoire et de parler à des étrangers sans l’accord de la censure militaire, car celle-ci craignait que son témoignage sur des faits pourtant anciens de plus de 20 ans ne relance la polémique sur l’arsenal israélien constitué en étroite collaboration avec le régime d’apartheid sud-africain et sur la nature du régime sioniste.

Ignorant les restrictions qui lui étaient imposées, Mordechaï Vanunu a donné 6 interviews à la presse étrangère – dont une à voltairenet.org (voir lien ci-dessous). Il y a réitéré son témoignage, étayant ce qu’il avait vu à Dimona, grâce aux responsabilités qui ont été les siennes. Il est également revenu sur les conditions de son enlèvement par le Mossad en Italie, en 1986, et de son procès tenu à huit clos, loin des caméras. Surtout, il a exprimé son analyse de la doctrine nucléaire israélienne qui vise, selon lui, non pas à dissuader ses adversaires, mais à maintenir un régime d’apartheid.

Mordechaï Vanunu a annoncé qu’il ferait appel de sa condamnation.

Mordechaï Vanunu : « C’est parce qu’Israël détient la bombe atomique qu’il peut pratiquer sans crainte l’apartheid », entretien avec Silvia Cattori, Réseau Voltaire, 14 octobre 2005.

Derniers textes publiés :

8. Au coeur de la Syrie, Générosité
Marie-Ange Patrizio

7. Damas à bâtons rompus
Marie-Ange Patrizio

6. Damas des étoiles
Marie-Ange Patrizio

5. Les gardiens
Histoires du siège de Qâra, et de quelques unes de ses conséquences

Marie-Ange Patrizio

4. « Les gens qui ont un livre »
Marie-Ange Patrizio

3. La volière de Mar Yakub
Marie-Ange Patrizio

2. Matin de lumière

1. Matins de Roses
Marie-Ange Patrizio

Yougoslavie : Quand on prend l’avenir pour le passé - Raisons pour lire : Quand "Le Monde… Décryptage des conflits yougoslaves", de Fabrice Garniron
Diana Johnstone
Le Grand Soir

Un autre regard sur la Syrie
Bahar Kimyongür

Une intervention humanitaire en Syrie, il y a 150 ans
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps

Fabrice à Waterloo : L’Occident humanitaire et la Syrie
Diana Johnstone