Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Montenegro : La lutte continue contre l'adhésion à l'Otan

Milko Pejovic
15 avril 2017
source : Global Research

Une "Referendum Caravan" est partie de Podgorica et a visité 9 capitales européennes pour informer les populations et réclamer la tenue d'un referendum au Montenegro concernant l'adhésion à l'Otan. Ci-dessous: un aperçu des objectifs de cette Caravane et un compte-rendu de son passage en Bosnie-Herzégovine.

"Referendum on Nato!"

Le Montenegro est confronté à une question historique. Les actuelles autorités, contre la volonté d'un nombre considérable de citoyens, veulent faire entériner par le parlement leur décision d'adhérer à l'Otan. Ce parlement est illégitime. Il est issu d'un véritable coup d'état. Il est le produit d'une agression de l'Otan contre le petit Montenegro.

C'est pourquoi nous luttons pour la tenue d'un referendum sur l'Otan. C'est un principe élémentaire de démocratie quand il s'agit d'une question d'une telle importance. En outre, les nombreuses manifestations de l'opinion publique ont montré que les citoyens montenegrins veulent que le Montenegro soit neutre, pacifique et ne s'engage pas dans les conflits internationaux.  C'est la raison pour laquelle les autorités ont tellement peur d'un referendum….(Marko Milacic, représentant du groupe politique Résistance au Désespoir dans la Coalition Front Démocratique et fondateur du Mouvement pour la Neutralité du Montenegro).

Passage de la Caravane en Bosnie et Herzégovine

La Caravane s'est arrêtée à Banja Luka, la capitale de la Republika Srpska, une des deux entités composant la Bosnie-Herzégovine. L'opposition monténégrine reçoit un soutien considérable de la population serbe, qui voit négativement la perspective d'adhésion de la Bosnie et Herzégovine à l'Otan. Dans la Fédération de Bosnie et Herzégovine la politique d'intégration euro-atlantique est mieux vue. 50 à 70% des gens sont favorables à une adhésion à l'Otan. Dans la Republika Srpska par contere, la grande majorité de la population y est hostile. Des protestations ont souvent lieu à Banja Luka, rappelant les actions militaires sanglantes de l'Otan en Yougoslavie en 1999.

extrait d'un article de Milko Pejovic, dans Global Research, 2017

Milko Pejovic

Derniers textes publiés :

L’armée d’insectes du Pentagone
Manlio Dinucci
il manifesto

La stratégie de diabolisation de la Russie
Manlio Dinucci
il manifesto

En Toscane la plus grande poudrière USA
Manlio Dinucci
il manifesto

Une Italie souverainiste sans souveraineté
Manlio Dinucci
il manifesto

Ponts écroulés et ponts bombardés
Manlio Dinucci
il manifesto

La réponse guerrière à la négociation
Manlio Dinucci

L’establishment USA derrière le Sommet de Helsinki
Manlio Dinucci

L’Otan expansible et toujours plus coûteuse s’élargit sur l’Europe
Manlio Dinucci
il manifesto

Néocolonialisme et “crise des migrants”
Manlio Dinucci
il manifesto

Circuit de mort dans la “Méditerranée élargie”
Manlio Dinucci
il manifesto

Derrière la parade du 2 juin
Manlio Dinucci
il manifesto

“Souveraineté” vis à vis de Bruxelles, pas de Washington
Manlio Dinucci
il manifesto