Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Montenegro : La lutte continue contre l'adhésion à l'Otan

Milko Pejovic
15 avril 2017
source : Global Research

Une "Referendum Caravan" est partie de Podgorica et a visité 9 capitales européennes pour informer les populations et réclamer la tenue d'un referendum au Montenegro concernant l'adhésion à l'Otan. Ci-dessous: un aperçu des objectifs de cette Caravane et un compte-rendu de son passage en Bosnie-Herzégovine.

"Referendum on Nato!"

Le Montenegro est confronté à une question historique. Les actuelles autorités, contre la volonté d'un nombre considérable de citoyens, veulent faire entériner par le parlement leur décision d'adhérer à l'Otan. Ce parlement est illégitime. Il est issu d'un véritable coup d'état. Il est le produit d'une agression de l'Otan contre le petit Montenegro.

C'est pourquoi nous luttons pour la tenue d'un referendum sur l'Otan. C'est un principe élémentaire de démocratie quand il s'agit d'une question d'une telle importance. En outre, les nombreuses manifestations de l'opinion publique ont montré que les citoyens montenegrins veulent que le Montenegro soit neutre, pacifique et ne s'engage pas dans les conflits internationaux.  C'est la raison pour laquelle les autorités ont tellement peur d'un referendum….(Marko Milacic, représentant du groupe politique Résistance au Désespoir dans la Coalition Front Démocratique et fondateur du Mouvement pour la Neutralité du Montenegro).

Passage de la Caravane en Bosnie et Herzégovine

La Caravane s'est arrêtée à Banja Luka, la capitale de la Republika Srpska, une des deux entités composant la Bosnie-Herzégovine. L'opposition monténégrine reçoit un soutien considérable de la population serbe, qui voit négativement la perspective d'adhésion de la Bosnie et Herzégovine à l'Otan. Dans la Fédération de Bosnie et Herzégovine la politique d'intégration euro-atlantique est mieux vue. 50 à 70% des gens sont favorables à une adhésion à l'Otan. Dans la Republika Srpska par contere, la grande majorité de la population y est hostile. Des protestations ont souvent lieu à Banja Luka, rappelant les actions militaires sanglantes de l'Otan en Yougoslavie en 1999.

extrait d'un article de Milko Pejovic, dans Global Research, 2017

Milko Pejovic

Derniers textes publiés :

8. Au coeur de la Syrie, Générosité
Marie-Ange Patrizio

7. Damas à bâtons rompus
Marie-Ange Patrizio

6. Damas des étoiles
Marie-Ange Patrizio

5. Les gardiens
Histoires du siège de Qâra, et de quelques unes de ses conséquences

Marie-Ange Patrizio

4. « Les gens qui ont un livre »
Marie-Ange Patrizio

3. La volière de Mar Yakub
Marie-Ange Patrizio

2. Matin de lumière

1. Matins de Roses
Marie-Ange Patrizio

Yougoslavie : Quand on prend l’avenir pour le passé - Raisons pour lire : Quand "Le Monde… Décryptage des conflits yougoslaves", de Fabrice Garniron
Diana Johnstone
Le Grand Soir

Un autre regard sur la Syrie
Bahar Kimyongür

Une intervention humanitaire en Syrie, il y a 150 ans
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps

Fabrice à Waterloo : L’Occident humanitaire et la Syrie
Diana Johnstone