Comité de Surveillance OTAN

Opinions

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer 

Les Américains ont débarqué à Anvers pour renforcer l’Otan

Claudine Pôlet
21 mai 2018

Le 21 mai 2018, le port d’Anvers a été le théâtre de l’arrivée du matériel d’une brigade blindée américaine, déployée en Europe pour « réaffirmer le solide engagement américain dans la sécurité collective des pays membres de l’Otan ». L’armée belge contribuera à assurer la sécurité des opérations de déchargement et escortera les convois militaires américains, dans le cadre de l’opération baptisée « Fort to Port » sous la houlette du commandement militaire de la province d’Anvers.

Des dizaines de blindés, des centaines de camions et de jeeps. Au total, ce ne sont pas moins de 800 véhicules de la 1st Armored Brigade Combat de l’armée américaine qui ont débarqué d’un imposant cargo sur un vaste parking du port d’Anvers. Un contingent de 3.300 hommes et femmes les rejoindra. Tous en provenance de la base de Fort Hood au Texas. Deux autres navires rouliers doivent encore arriver pour acheminer en Europe au total plus de 2.500 véhicules – dont des chars lourds M-1 Abrams – de cette unité venant renforcer le flanc oriental de l’Otan.

Sur le parking du port, l’armée belge est réquisitionnée pour assurer la surveillance du charroi durant quelques jours avant qu’il ne parte pour la Pologne, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et l’Allemagne. Ce déploiement de l’armée américaine en Europe a pour but de « réaffirmer le solide engagement américain dans la sécurité collective des pays membres de l’Otan », selon l’ambassade américaine. En charge des opérations, le colonel Tray Rutherford a déclaré, ce lundi, qu’il est « content de revenir en Europe » et a félicité la Belgique pour « sa capacité à accueillir » les militaires américains.

Après avoir assuré la sécurité des opérations de déchargement du charroi, l’armée belge escortera les convois militaires américains, dans le cadre de l’opération baptisée Fort to Port. Cela sous la houlette du commandement militaire de la province d’Anvers. « Nous avons l’expérience de ce type d’opérations », commente Paul Haccuria, commandant militaire de la province d’Anvers. « Nous l’avons déjà fait lorsque l’armée US a transité par chez nous pour se déployer en Irak ».

Cette brigade de l’US Army prend le relais d’une unité similaire, la 2nd Armored Brigade Combat Team de la même 1ère division de cavalerie, déployée en Europe depuis neuf mois dans le cadre de l’opération Atlantic Resolve. C’est une initiative prise par les Etats-Unis en 2014, après l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie.

Ce déploiement sans précédent avait été décidé par l’administration de l’ancien président américain Barack Obama pour rassurer les membres est-européens de l’Otan face à une Russie jugée "agressive". Il a été confirmé par son successeur, Donald Trump.

Claudine Pôlet
Autres textes de Claudine Pôlet sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

Trident Otan de Naples à l’Atlantique Nord
Manlio Dinucci
il manifesto

En plus des bombes, des missiles nucléaires USA en Italie ?
Manlio Dinucci
il manifesto

L’armée d’insectes du Pentagone
Manlio Dinucci
il manifesto

Le pouvoir politique des armes
Manlio Dinucci
il manifesto

La stratégie de diabolisation de la Russie
Manlio Dinucci
il manifesto

Lettonie, le nouveau rideau de fer
Manlio Dinucci
il manifesto

En Toscane la plus grande poudrière USA
Manlio Dinucci
il manifesto

Une Italie souverainiste sans souveraineté
Manlio Dinucci
il manifesto

Ponts écroulés et ponts bombardés
Manlio Dinucci
il manifesto

La réponse guerrière à la négociation
Manlio Dinucci

L’establishment USA derrière le Sommet de Helsinki
Manlio Dinucci

L’Otan expansible et toujours plus coûteuse s’élargit sur l’Europe
Manlio Dinucci
il manifesto