Comité de Surveillance OTAN

Afghanistan

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

Retrait des troupes belges d’Afghanistan !

Marcel Poznanski
30 septembre 2008

L'occupation de l'Afghanistan par l'OTAN, les alliés (ISAF) et Enduring Freedom se transforme en bourbier. Précédemment, la résistance se manifestait par des attentats, par des escarmouches, aujourd'hui des compagnies de 100 à 200 résistants assaillent des convois militaires, des postes avancés.

Le 19 août, la France est choquée par la mort de 10 soldats et par l'annonce de 23 blessés dans une embuscade de la résistance à Saroubi, éloignée de 50 km de Kaboul. La bataille aura duré près de 24h. Les soldats afghans fuient le combat laissant seuls les français. La réalité de la guerre apparaît aux yeux des Français et déclenche une réaction populaire pour le retrait inconditionnel de la force militaire d'Afghanistan.

Mais déjà le 14 juillet, un poste avancé de l'OTAN au village de Want en province de Kunar, tenu par une compagnie américaine et par des supplétifs afghans est encerclé et attaqué par une compagnie de résistants, le combat dure une journée, 9 Gi sont morts et 43 sont blessés. Trois jours plus tard le poste, est abandonné. Plus de la moitié de l'Afghanistan n'est plus sous le contrôle de l'OTAN.

Il y a d'autres faits de guerre de cette importance, tels que les attaques contre les voies de ravitaillement des forces d'occupation. Cette guerre est devenue conventionnelle. Les états-majors sont incapables d'appliquer la théorie qui leur a été enseignée. L'état-Major de l'Otan et celui des États-Unis réclament toujours plus de soldats. Actuellement il y en a déjà plus de 70.000. Au Vietnam, il y a eu jusqu'à 500.000 Gi et les USA ont perdu la guerre. Cela annonce des lendemains lamentables pour l'OTAN, les alliés (ISAF) et Enduring Freedom.

Le gouvernement belge doit être fier d'avoir déjà deux soldats blessés à Kandahar, deux membres d'une compagnie de renfort toute fraîche ! Le ministre De Crem est allé en personne les recevoir à leur retour en Belgique et a déclaré que  tout allait bien. Les militaires blessés n'ont pas été autorisés à parler aux médais. On imagine qu'ils ne devaient pas être du même avis. Ils venaient d'être attaqués au mortier sur la base militaire de Kandahar, la plus protégée et la plus sûre qui soit...

Pendant la guerre du Rwanda, 10 soldats belges sont morts. Suite à la réaction de la population, le gouvernement déclarait ne plus vouloir envoyer de soldats dans les zones de combat. Et pourtant le gouvernement a continué à suivre les ordres de l'Otan de bombarder la Yougoslavie, et occuper le Kosovo, il envoie des militaires belges en Somalie, au Congo, il participe à l'occupation de l'Afghanistan, il envoie aussi une troupe au Liban dans le cadre de l'ONU, des instructeurs militaires en Irak, un détachement militaire au Tchad. Quelle est l'image de la Belgique dans le monde hors OTAN ?

Les manifestations contre la guerre en Afghanistan se multiplient en Allemagne, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, en Belgique. Nous devons continuer cette mobilisation, jusqu'au retrait de l'armée belge d'Afghanistan.

Marcel Poznanski
Autres textes de Marcel Poznanski sur le site du CSO

Derniers textes publiés :

A quoi aura donc servi notre investissement dans l’armement ?
Roland Marounek

Afghanistan : l’échec cinglant de 13 ans de guerre
Dorothée Sudan et Samuel Legros
CNAPD

AFGHANISTAN : A quand une solution humaine pour les familles afghanes ?

Afghanistan - La guerre n’est pas finie !
Claudine Pôlet

Entretemps en Afghanistan...
Georges Spriet
VREDE

Le Plan de Petersberg II : Comment faire semblant de partir pour mieux rester après 2014
Claudine Pôlet

Afghanistan : 10 ans de gâchis prémédité
Roland Marounek

De la guerre contre les terroristes à la guerre à leurs côtés

Afghanistan : Bientôt 8 ans de guerre de l’Otan
Claudine Pôlet

Exit Strategy : le scénario en trompe-l'œil de l'Otan en Afghanistan
Roland Marounek

La Gauche francophone belge et l'Otan
Roland Marounek

Communiqué de presse : « Freeze for peace in Afghanistan »
La Plate-forme Afghanistan