Comité de Surveillance OTAN

Libye

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

imprimer

L'oppression de Kadhafi

Stephen Gowans
21 octobre 2011
source : What's Left
http://gowans.wordpress.com/2011/10/21/gaddafi%E2%80%99s-oppressions/

Mon journal local m'a informé ce matin que, avec l'assassinat de Mouammar Kadhafi, le " peuple libyen peut enfin tourner la page sur 42 années d'oppression brutale ."

L'oppression a commencé lorsque Kadhafi a libéré la Libye de la tyrannie du pantin le roi Idris Ier, dont le drapeau est devenu la bannière des rebelles.

Elle a continué avec l'expulsion par Kadhafi des bases militaires étrangères et avec la nationalisation du pétrole du pays.

Une oppression supplémentaire s'est amoncelée sur les Libyens lorsque, sous le régime de Kadhafi, le niveau de vie s'est élevé jusqu'à dépasser ceux de tous les autres pays en Afrique.

Une oppression de plus a certainement été la lutte de Kadhafi pour éliminer le Groupe Islamiste de Combat en Libye (GICL), groupe dont les membres ont combattu les Américains en Afghanistan et en Irak et se sont battus aux côtés d'Oussama Ben Laden contre les Soviétiques en Afghanistan. Le chef du GICL, Abdel Hakim Belhaj, qui fut emprisonné par les Américains pour terrorisme, est aujourd'hui le dirigeant militaire de Tripoli.

L'insistance de Kadhafi, malgré les objections des compagnies pétrolières US et des fonctionnaires du Département d'État, sur le fait que l'économie libyenne soit "libyanisée", c'est à dire que les investissements étrangers tournent à l'avantage des Libyens, a resserré l'oppression d'un ou deux crans supplémentaires.

Et l'aide généreuse de Kadhafi aux mouvements de libération nationale et aux pays africains sub-sahariens a étendu son oppression au monde entier.

Quelles forces pro-démocratiques se sont battues contre toutes ces oppressions?

  • Le Qatar, une monarchie absolue, qui a envoyé armes et munitions aux rebelles islamistes.
  • Les monarchistes, toujours furieux de la chute de leur roi.
  • Les islamistes, qui pendant des années avaient lutté pour amener un régime islamiste au pouvoir à Tripoli.
  • Des personnes liées à la CIA, qui détiennent des postes clés au sein du Conseil National de Transition, et promettent aux compagnies pétrolières occidentales les premiers bénéfices sur les concessions.
  • L'OTAN, dont les avions de guerre et les forces d'opérations spéciales se sont révélés décisifs dans le renversement de Kadhafi.

Au cours des dernières semaines, l'aviation de l'Otan s'est attelé à réduire la ville de Syrte en ruines - au nom de la protection des civils. Il s'avère qu'il n'y aucun problème pour que l'OTAN bombarde des civils, mais pas pour que des dirigeants de gouvernements indépendants répriment des insurrections.

Pendant que ces forces combattaient les oppressions de Kadhafi, les tanks saoudiens approvisionnés par les États-Unis écrasaient un soulèvement populaire au Barhein, le dirigeant pro-américain du Yémen, Ali Abdullah Saleh, tirait contre son peuple, et le Mubarakisme se poursuivait en Égypte, conduit par les sbires de Moubarak.

Ces événements impliquant tous des alliés des États-Unis, ont été peu remarqués. Pas d'intervention militaire pour eux, ou d'inculpations par la Cour Pénale Internationale, toutes ces attentions étant réservés uniquement pour Kadhafi.

C'est vrai que le peuple libyen peut enfin tourner la page de 42 ans - mais 42 ans d'indépendance, non d'oppression brutale.

Les bases militaires de l'Otan, une économie asservie aux compagnies pétrolières occidentales, et le joug oppressif de l'impérialisme US, les attendent.

Stephen Gowans

Derniers textes publiés :

La crise des migrants et les guerres
Comité Surveillance Otan

A quoi aura donc servi notre investissement dans l’armement ?
Roland Marounek

Libye, le plan de la conquête
Manlio Dinucci

Un protégé de l’OTAN à la tête de l’Etat islamique
Georges Berghezan

Libye : Les incendiaires crient au feu
Manlio Dinucci
il manifesto

Libye, le paradis créé par l’Otan
IRIN

Al-Qaeda’s Air Force
Stephen Gowans
What's Left

Du Meilleur des Mondes Démocratiques à la Guerre Mondiale
Roland Marounek

Appel
Pas de nouvelle guerre au Moyen Orient

En Libye, la fin de 42 ans de...
Stephen Gowans

Des guerres de l’opium aux guerres du pétrole
Domenico Losurdo

La conclusion barbare d’une guerre colonialiste barbare.
Domenico Losurdo