Comité Surveillance OTAN

Textes de Manlio Dinucci parus sur le site du CSO

Accueil
Plate-forme du CSO
Alerte OTAN !
Communiqués du CSO

Articles

Documents officiels
Autres textes

Carte de l'Otan
L'Europe et l'Otan (2004)

Kosovo:
Fact-finding mission

Images
Archives
Liens

Contactez-nous !

Star Wars, de la fiction à la réalité
Alerte Otan n°65
Date : 20 juin 2017

L’Otan non « obsolète » se prépare avec Mattis à d’autres guerres
Alerte Otan n°64
Date : 1er février 2017

Otan/Exit, objectif vital
Alerte Otan n°62
Date : 28 juin 2016

Israël et émirs dans l’Otan
Alerte Otan n°61
Date : 10 mai 2016

Libye, le plan de la conquête
Alerte Otan n°60
Date : 12 janvier 2016

De l’huile sur le cessez-le-feu
Alerte Otan n°59
Date : 22 décembre 2015

Démocratie Otan en Ukraine
Alerte Otan n°58
Date : 12 septembre 2015

L’Otan lance le Trident
Alerte Otan n°57
Date : 16 juin 2015

Libye : Les incendiaires crient au feu
Alerte Otan n°56
Date : 17 février 2015

L’Otan mobilise 30mille hommes à la frontière russe
Alerte Otan n°56
Date : 6 février 2015

Les partenaires de l’Otan élargie
Alerte Otan n°55
Date : 16 décembre 2014

Derrière l’unanimité du Conseil de sécurité
Alerte Otan n°54
Date : 12 octobre 2014

La balkanisation de l’Irak
Alerte Otan n°53
Date : 17 juin 2014

Pourquoi c’est une stratégie de la tension
Alerte Otan n°52
Date : 21 avril 2014

Ceux qui déstabilisent l’Europe
Alerte Otan n°51
Date : 18 décembre 2013

Les armes secrètes NBC d’Israël
Alerte Otan n°50
Date : 24 septembre 2013

Voir Naples et puis mourir
Alerte Otan n°48
Date : 18 décembre 2012

Italie - Pluton ressort des enfers
Alerte Otan n°47
Date : 4 septembre 2012

Manœuvres de guerre OTAN contre l'Iran
Date : 3 novembre 2011

Les avions de chasse OTAN stationnés à Decimomannu (Cagliari, Sardaigne) avaient à peine fini de bombarder la Libye que s’est immédiatement déroulée dans la base aérienne la manœuvre Vega 2011. Hôte d’honneur l’aviation israélienne, qui, avec celles italienne, allemande et hollandaise, s’est exercée à des « attaques à longue portée ». Comme le rapporte ce matin la presse israélienne elle-même, ceci entre dans le cadre de la préparation d’une attaque contre les implantations nucléaires iraniennes. La manœuvre fait partie de la coopération militaire Italie-Israël, établie par la Loi du 17 mai 2005. Elle entre aussi en même temps dans le « Programme de coopération individuelle » avec Israël, ratifié par l’OTAN le 2 décembre 2008, trois semaines environ avant l’attaque contre Gaza. Elle comprend non seulement des manœuvres militaires conjointes, mais l’intégration des forces armées israéliennes dans le système électronique OTAN et la coopération dans le secteur des armements. C’est ainsi que la seule puissance nucléaire de la région, Israël, se trouve de fait intégrée dans l’OTAN même si elle refuse de signer le Traité de non-prolifération (alors que l’Iran, qui ne possède pas d’armes nucléaires, l’a signé).

L’Otan ne pouvait pas ne pas être au courant
Alerte Otan n°38
Date : 1er juin 2010

Course au réarmement : au premier rang USA et OTAN
Date : 18 mars 2009

La locomotive [de la course au réarmement] est l’OTAN, dont la dépense est en augmentation continue du fait de la montée en puissance de la machine de guerre et de l’envoi des forces armées dans des théâtres d’opérations lointains, comme l’Afghanistan. Selon les dernières données officielles , cette dépense a dépassé en 2008 les 895 milliards de dollars, équivalents aux deux tiers de la dépense militaire mondiale. En réalité, elle est encore plus haute.

La base Italie, de Vicence à Sigonella
Alerte Otan n°25
Date : 17 février 2007

Le doublement projeté de la base étasunienne de Vicenza entre dans un cadre qui va bien au-delà de l’environnement local : le Pentagone est en fait en train de redéployer troupes et bases depuis le centre et le nord de l’Europe dans sa région méridionale et orientale, pour déployer plus rapidement et efficacement ses propres forces soit au Moyen-Orient et en Afrique, soit en Asie centrale. Dans cette réorientation stratégique, les commandements et les bases étasuniennes en Italie jouent un rôle clé. Cela implique l’augmentation de tout le système militaire étasunien dans notre pays.

Le grand jeu des bases militaires en terre européenne
Date : 30 avril 2006

Washington fait pression pour l’élargissement de l’Otan à l’est. La raison en est claire : cela lui permet de faire avancer ses propres forces et bases vers l’est. Confirmé par le fait que la secrétaire d’état Condoleeza Rice, après sa rencontre « informelle » de Sofia, a signé un important accord officiel avec le gouvernement bulgare. Cet accord autorise le Pentagone à utiliser quatre bases militaires bulgares. [...] L’accord consent en outre aux Etats-Unis d’utiliser les bases pour des « missions en pays tiers sans l’autorisation spécifique des autorités bulgares ». Celles-ci renoncent aussi à exercer le droit de juridiction sur des délits commis en Bulgarie par des militaires étasuniens.