M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
9 avril 2021
Exactement 10 ans après que les États-Unis aient cherché à faire jouer un rôle de pionnier à la Turquie pour lancer le projet de changement de régime en Syrie, ils sollicitent l'aide d'Ankara pour une autre transition politique dans le Grand Moyen-Orient - en Afghanistan. Les analogies ne tiennent jamais à cent pour cent en politique ou en diplomatie, mais les similitudes sont frappantes.
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
20 mars 2021
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
30 octobre 2019
Personne n’aurait imaginé que la décision prise il y a trois semaines par le Président américain Donald Trump de retirer toutes les troupes américaines de Syrie se transformerait en engagement militaire vigoureusement renouvelé dans ce pays. Les troupes américaines ont d’abord été envoyées en Irak, mais seulement pour retourner en Syrie avec des blindés lourds et des armes. Des plans sont en cours pour renforcer les déploiements.
Roland Marounek
23 octobre 2019
La dernière en date des agressions turques contre la Syrie a déclenché une énorme vague d’indignation, tournant autour du thème de l’abandon des Kurdes, de la trahison par Trump de « nos plus fidèles alliés contre le terrorisme ». Où étaient tous ces commentateurs indignés dans les premières années de la guerre, lorsque les mêmes combattants islamistes (venant en partie de nos pays) déferlaient sur la Syrie à partir de la Turquie ? Alors leurs exactions étaient délibérément ignorées par les médias, comme était passé sous silence leur généreux approvisionnement en armes par les pays de l’Otan. Par une singulière ironie, les forces supplétives de l’agression turque d’aujourd’hui sont en fait juste les résidus des ‘rebelles modérés’, les Bons de l’époque…
M K Bhadrakumar
Asia Times
10 octobre 2019
Roland Marounek
21 septembre 2019
Roland Marounek
1er mai 2019
Le départ des jihadistes belges vers la Syrie a été plus qu’une curieuse impuissance, mais bien plutôt le résultat d’une bienveillante complicité. Double jackpot : on se débarrasse ici de la petite délinquance, et ces mêmes criminels font (sans en être conscients) le boulot de destruction de l’état syrien désiré par l’Occident, Israël compris.
Patricia Villalon
1er avril 2019
9 septembre 2018
Le groupe Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) (Professionnels du renseignement pour la santé mentale des anciens combattants (VIPS) est composé d’anciens agents de renseignement, diplomates, officiers militaires et membres du personnel du Congrès. L’organisation, fondée en 2002, a été parmi les premiers à critiquer les justifications de Washington pour lancer une guerre contre l’Irak.
M K Bhadrakumar
Strategic culture
6 février 2018
Téhéran a commencé à souligner d’une voix forte et grave son inquiétude envers le fait que les États-Unis soit en train de transférer des combattants d’État islamique (EI) de Syrie et d’Irak, où ils ont été vaincus, vers l’Afghanistan.
Roland Marounek
1er janvier 2018
La propagande ‘humanitaire’ a l’effet paradoxal de nous pousser à l’inhumanité abjecte : les sanctions contre la Syrie décrétées par l’Occident depuis 2011 dans le but de mettre le pays à genoux, prive les syriens de biens de première nécessité, notamment médicaments et matériel médical : les gens crèvent de notre grande compassion pour la Syrie.
Roland Marounek
1er novembre 2017
Notre « défense » nationale, en participant servilement aux côtés des USA à ses guerres impériales, ne défend absolument pas la nation, mais au contraire, l’expose au terrorisme.
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
11 septembre 2017
Roland Marounek
1er mai 2017
Qu’est ce que notre pays fait encore en Syrie aux côtés des Etats-Unis, dans la soi-disant « Coalition Internationale contre le terrorisme » ? En luttant contre le gouvernement syrien, on ne lutte pas contre le terrorisme, on prépare directement son avènement – comme hier en Libye.
Manlio Dinucci
il manifesto
27 septembre 2016
Les « Psyop », dont sont chargées des unités spéciales des forces armées et des services secrets étasuniens, sont définies par le Pentagone comme des « opérations planifiées pour influencer à travers des informations déterminées les émotions et motivations et donc le comportement de l’opinion publique, d’organisations et de gouvernements étrangers, afin d’induire ou renforcer des attitudes favorables aux objectifs préfixés ». Exactement l’objectif de la colossale psyop politico-médiatique lancée sur la Syrie.
Adeline Chenon Ramlat
30 avril 2016
Comité Surveillance Otan
15 mars 2016
Père Daniel Maes, Communauté du Monastère de Mar Yakub à Qâra, Syrie
11 mars 2016
Michel Raimbaud
22 février 2016
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
23 décembre 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
22 décembre 2015
Patricia Villalon
17 décembre 2015
Cet article essaie de mettre en évidence quelle est la responsabilité de la Belgique et d'autres pays de l'OTAN dans la création de l'Etat Islamique (Daesh). Et quelle est aussi la responsabilité de notre pays face au départ de jeunes belges en Syrie.
M K Bhadrakumar
Asia Times
28 novembre 2015
Roland Marounek
Liste Alerte Otan
24 novembre 2015
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
4 octobre 2015
Ce que la France vient de faire est répréhensible pour une autre raison. Elle est un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies qui a le droit de veto, et elle a violé l’intégrité territoriale d’un pays membre de l’ONU sans même prendre la peine de le consulter. Les interventions françaises à l’étranger sont dénuées de principes et de moralité. La Libye est le dernier exemple d’un pays qu’elle a envahi et détruit, ainsi que son gouvernement établi, et elle s’est ensuite tout simplement lavée les mains du chaos qu’elle a laissé derrière elle.
Organisations pacifistes belges
17 septembre 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
12 octobre 2014
Patricia Villalon
1er octobre 2014
Déclaration du CSO
25 septembre 2014
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
27 juin 2014
M K Bhadrakumar
INDIAN PUNCHLINE
25 juin 2014
M K Bhadrakumar
http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2013/12/11/obamas-deception-on-syria-wmd/
12 décembre 2013
Manlio Dinucci
il manifesto
24 septembre 2013
Bahar Kimyongür
13 novembre 2012
Pascal Herren, doctorant en droit à l
Le Temps
9 novembre 2012
En 1860, un corps expéditionnaire français met le cap sur la Syrie, où un épouvantable massacre intercommunautaire vient de se produire. La paix reviendra vite, l'intervention est un succès. Mais ses intentions cachées sont moins nobles. Un cas qui résonne, de façon tragique, avec l'actualité.
Ludo De Brabander
Extrait du Bulletin d’Information de VREDE, mars 2012
31 mars 2012
Jean-Marie Chauvier
30 mars 2012
Intervention dans le débat du « Comité de Surveillance OTAN » Bruxelles, le 9 mars 2012
Stephen Gowans
What's Left
20 février 2012
M. K. Bhadrakumar
Asian Times
7 février 2012
Mouna Alno-Nakhal
Mondialisation.ca
14 décembre 2011
L’interview du Président Bachar el-Assad, réalisée par la journaliste Barbara Walters et diffusée sur ABC News le 7 décembre 2011, a été l’objet d’une campagne de calomnies hystériques de la part de nos médias. Nombre de journalistes, commentateurs, analystes, se sont employés à présenter ce que le Président syrien avait déclaré, pour le retourner contre lui, le qualifiant de «  fou », de « dictateur sanguinaire », etc.
Domenico Losurdo
21 novembre 2011
Quelle est la nature du conflit qui investit la Syrie depuis quelques mois ? Je voudrais avec cet article inviter tous ceux qui ont à cœur la cause de la paix et de la démocratie dans les rapports internationaux à se poser quelques questions élémentaires, auxquelles, de mon côté, j’essaierai de répondre en laissant la parole à des organes de presse et journalistes qu’on ne peut suspecter de complicité avec les dirigeants de Damas.
Stephen Gowans
16 novembre 2011
« Lorsque les États-Unis regardent vers l'Asie, ils voient la Chine partout. » titre une manchette du New-York Times...
Domenico Losurdo
27 avril 2011
Depuis quelques jours, des groupes mystérieux tirent sur les manifestants et, surtout, sur les participants aux funérailles qui ont suivi les événements sanglants. De qui sont composés ces groupes ? Les autorités syriennes soutiennent qu’il s’agit de provocateurs, essentiellement liés aux services secrets étrangers. En Occident, par contre, même à gauche on avalise sans aucun doute la thèse proclamée en premier lieu par la Maison Blanche : ceux qui tirent sont toujours et seulement des agents syriens en civil. Obama est-il la bouche de la vérité ? L’agence syrienne Sana rapporte la découverte de « bouteilles de plastique pleines de sang » utilisé pour produire « des vidéos amateurs contrefaites » de morts et blessés chez les manifestants. Comment lire cette information, que je reprends de l’article de L. Trombetta dans La Stampa du 24 avril ? Peut-être les pages qui suivent, tirées d’un essai qui sera bientôt publié, contribueront-elles à jeter quelque lumière là-dessus. Si quelqu’un se trouvait étonné voire incrédule à la lecture du contenu de mon texte, qu’il n’oublie pas que les sources que j’y utilise sont presque exclusivement « bourgeoises » (occidentales et pro-occidentales).