Manlio Dinucci
il manifesto
15 février 2019
Manlio Dinucci
il manifesto
27 novembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
18 septembre 2018
Manlio Dinucci
il manifesto
12 juin 2018
Joe Lombardo
25 mai 2017
Bien que l'Ukraine ne soit pas membre de l'Otan, l'actuel gouvernement ukrainien a exprimé son désir de rejoindre l'Alliance. L'Ukraine est membre du Conseil de Coopération Nord-Atlantique et participe au programme du Partenariat pour la Paix.
Georges Spriet
VREDE
1er mars 2017
On ne reçoit pas beaucoup d'informations de la part des medias sur les événements qui se passent réellement en Ukraine. Cet article veut combler certaines lacunes. L’article original de Georges Spriet est paru en néerlandais dans la revue VREDE n°441, mars 2017, ainsi que sur le site www.vrede.be . La traduction en français ne contient que des extraits.
Marcel Poznanski
30 juin 2016
Manlio Dinucci
il manifesto
12 septembre 2015
Claudine Pôlet
6 avril 2015
Marcel Poznanski
6 avril 2015
Manlio Dinucci
il manifesto
6 février 2015
Diana Johnstone
Le Grand Soir
10 juin 2014
Manlio Dinucci
Il manifesto
21 avril 2014
Claudine Pôlet
9 mars 2014
Nicolas Bárdos-Féltoronyi
EURASIA Info
1er mars 2014
Bruno Drweski
12 janvier 2014
Les derniers événements en Ukraine nous montrent une nouvelle fois l'opposition d'intérêts géopolitiques diamétralement opposés. D'un côté le projet atlantiste de Washington via Bruxelles, de l'autre le projet eurasiatique qui regrouperait la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie et d'autres Etats issus de l'ex-URSS, un projet si gênant pour les intérêts occidentaux.
Manlio Dinucci
il manifesto
18 décembre 2013
Roland Marounek
AO n°32
30 décembre 2008
Claudine Pôlet
30 septembre 2008
Georges Berghezan
30 septembre 2008
Roland Marounek
30 septembre 2008
John Laughland
30 septembre 2008
«Apparemment [Saakachvili] escomptait, tel les généraux argentins en envahissant en 1983 les îles Faulkland, que la guerre éclair de "libération nationale" soutiendrait sa popularité déclinante. Mais ce fut un mauvais calcul. Oui, Dick Cheney est venu à Tbilissi et réitéré sa promesse d’admettre la Géorgie dans l’OTAN, malgré la défaite subie, ainsi qu’une aide pour le rétablissement de l’intégrité territoriale du pays, mais dès janvier de l’année prochaine Cheney quittera ses fonctions, et ses promesses ne pèsent pas lourd. Et à en juger par la rapidité avec laquelle opère en Géorgie la "justice politique", il est possible que Saakachvili le suive bientôt dans sa retraite anticipée, si, bien sûr, il n’est pas frappé par un destin plus tragique.»